Stade Toulousain : la pression monte avant la rencontre face à Perpignan

Dans moins de quatre jours, les Rouges et No pour défier Perpignan. L’événement est d’utants sur trois défaites en Top 14. Retour sur la préparation des hommes d’Ugo Mola pour cette rencontre décisive.
Les Toulousains en oppositions à l'entraînement ©Yohan Lemaire

Dans moins de quatre jours, les Rouges et Noirs du Stade Toulousain se rendront en terre catalane pour défier Perpignan. L’événement est d’une importance capitale, les Toulousains restants sur trois défaites en Top 14. Retour sur la préparation des hommes d’Ugo Mola pour cette rencontre décisive.

Comme sonnés après leur défaite à domicile ce week-end, les joueurs du Stade Toulousain refoulaient cette même pelouse d’Ernest Wallon ce mardi après-midi. Il faut dire que ce revers contre le Racing 92 (15-20) marquait la première défaite à domicile de la saison pour les Rouges et Noirs. N’ayant plus gagné depuis le 27 novembre dernier, le Stade doit impérativement retrouver le chemin du succès. Leur prochaine échéance : le promu perpignanais sur la pelouse d’Aimé-Giral dans le cadre de la 17ème journée de Top 14. Sur le papier, le Stade Toulousain, actuel 4ème au classement, reste favori malgré les récents échecs, mais il devra se passer de nombreux cadres. 

Composer sans ses internationaux

Si le club champion de France en titre retrouve un effectif quasi-complet avec les retours de joueurs blessés et « covidés », (les tests d’hier n’ayant révélé qu’un seul cas positif chez les joueurs), il est tout de même privé depuis dimanche de ses internationaux. En effet, ces derniers sont appelés en sélection pour le tournoi des Six Nations. Le club ne dispose donc plus Baille, Aldegheri, Mauvaka, Marchand, Flament ou encore Cros et Jelonch chez les avants. Du côté des arrières, Dupont, Ntamack, Lebel et Ramos sont eux aussi avec le XV de France à Marcoussis. La place est donc libre pour de nombreux joueurs plus habitués au banc des remplaçants. 

Une équipe grandement remaniée, mais pas inoffensive

Repenser une équipe qui subit de telles absences doit être un véritable casse-tête pour Ugo Mola et son staff. Les options à chaque poste sont réduites, certes, mais le Stade peut compter sur la présence tout de même de certains cadres à des postes clés. 

La première ligne étant actuellement en sélection nationale, Rodrigue Neti devrait assurer l’intérim à gauche, Guillaume Cramont fera son retour au talonnage, et enfin, Paulo Tafili viendra peut-être compléter à droite. Il ne faut pas exclure la possibilité de voir Faumuina, bien qu’il soit ménagé depuis le début de semaine. Chez les seconde ligne, il y a du monde. Iosefa Tekori, les frères Arnold ou encore Emmanuel Meafou sont disponibles. Il reste à quel duo sera choisi, quand Selevasio Tolofua, Alban Placines et Antoine Miquel complèteront les avants en troisième ligne.

Chez les arrières, et plus particulièrement au poste de numéro 9, il y a du choix. C’est Baptiste Germain qui devrait débuter à la mêlée. A noter que Martin Page-Relo a fait son retour à l’entraînement après une blessure musculaire survenue la semaine passée. La charnière verra certainement Tim Nanai Williams en demi-d’ouverture.                               

Aux ailes, Arthur Bonneval retrouvera à coup sûr l’équipe titulaire en l’absence de Mathis Lebel. Sofiane Guitoune reprendra son poste de trois-quart centre. Le reste de l’équipe se dessinera selon les présences ou non des argentins, tous les deux absents de l’entraînement cette après-midi. Ce sont Dimitri Delibes en 14 et Maxime Médard à l’arrière qui ont joué aux côtés des titulaires pressentis pour ce week-end. A voir comment Santiago Chocobares et Juan Cruz Mallia, tous les deux auteurs d’un essai samedi, viendront se positionner dans l’effectif s’ils sont disponibles. Rendez-vous maintenant samedi à 15H pour le match contre l’USAP.

Et si vous lisiez des articles sur le même thème ?