Le tennisman et l’ancien numéro 1 Andy Murray a de nouveau été opéré de la hanche. Il espère ainsi continuer sa carrière qui reste encore en suspens.

Il hésitait encore il y a quelques jours. Il a finalement décidé de franchir le pas. Le Britannique Andy Murray a de nouveau été opéré de sa hanche lundi à Londres. L’opération de la dernière chance pour l’ancien vainqueur de Wimbledon qui souffre depuis plus d’un an.

Rejouera-t-il au tennis ?

Sorti au premier tour à l’Open d’Australie il y a quelques jours après un match marathon de 5 sets, Murray ne peut plus faire son métier comme il le voudrait. La faute à ce problème physique qui le ronge depuis des mois et qui le fait souffrir quotidiennement. Alors qu’il avait annoncé la fin de sa carrière en 2019 dans une conférence de presse avant le début du tournoi, l’Écossais a décidé de tenter une dernière opération. Pour ne plus souffrir, mais surtout pour retrouver les cours de tennis le plus tôt possible.

Dans cette intervention chirurgicale, Andy Murray s’est vu poser une plaque de métal. Un choix courageux pour un joueur qui ne veut pas abandonner l’espoir de pouvoir retrouver son meilleur niveau. À 31 ans, l’athlète qui a remporté trois titres du Grand Chelem a toujours un rêve dans un coin de sa tête : pouvoir disputer Wimbledon en juillet prochain en ayant toutes ses capacités physiques.

Pour le sport, et pour le circuit du tennis, dominé sans partage par Novak Djokovic depuis 6 mois, c’est tout le mal qu’on lui souhaite.