Trois jours seulement après avoir annoncé que l’Open d’Australie serait son dernier tournoi, Andy Murray s’est incliné au premier tour face à Bautista-Agut. Un grand du tennis moderne quitte le circuit.

Ce dernier match fut le reflet de la carrière de l’Ecossais et de ce dont il était capable. Mené deux sets à zéro dans un match on ne peut plus serré, et malgré ses douleurs à la hanche qui l’ont poussé à s’éloigner des courts, Murray est revenu. Avec une envie débordante et la rage de vaincre qu’on lui connaît, il remporte les deux sets suivants. Après plus de 3h30 de jeu, un an et demi après son dernier match en cinq sets, le physique commence logiquement à pécher. Murray cède peu à peu, et fini par s’incliner, sans jamais se plaindre, ni se trouver d’excuse.

A l’issu de la rencontre, le public de Melbourne lui a rendu un vibrant hommage, avec une standing ovation méritée. Sir Andy Murray finit par prendre la parole : « Ça a été fantastique de jouer ici toutes ces années. J’ai été au bout de moi-même. Peut-être que je vous reverrai ». Peut-être que je vous reverrai, cela signifie à Wimbledon, dans son jardin, pour un dernier jubilé. Mais s’il en reste là, il est certain qu’Andy Murray manquera au tennis mondial.