Elles sont cinq et ont pour objectif de partir à l’autre bout du monde pour un projet humanitaire. Pendant 7 semaines, ces étudiantes mèneront des missions caritatives au profit de la population cambodgienne. Pour mener à bien ce voyage, les apprenties infirmières ont décidé de lancer un appel aux dons et comptent sur la générosité des Toulousains. 

Tout a commencé par une envie farouche de partir à l’aventure dans le cadre de leur formation. Aujourd’hui, c’est un véritable défi que se lancent Lisa, Audrey, Emma, Laura et une seconde Audrey. Toutes les cinq sont étudiantes en deuxième année à l’Institut de Formation en Soins Infirmiers de Toulouse. Elles ont décidé de partir pendant 7 semaines au Cambodge du 10 février au 27 mars 2020. 

Le but de ce projet humanitaire est d’apprendre un tout nouveau système de santé, tout en appréhendant de nouvelles méthodes de soin dans un contexte de vie différent que celui de la France. Pour les jeunes filles, cette expérience unique leur apportera beaucoup dans leur vie personnelle et professionnelle.

Lisa et Laura, deux des cinq étudiantes témoignent / Propos recueillis par Virginie Tsiao

Et parce qu’un tel voyage nécessite des fonds, un appel aux dons a été lancé. Pour les aider dans leur quête, plusieurs actions et événements seront programmés durant l’année 2019. Les étudiantes ont également mis en ligne une cagnotte Leetchi il y a moins d’une semaine. Leur objectif est d’atteindre la somme de 5 000 € d’ici l’année 2020. Confiantes et motivées, elles comptent sur le dévouement des Toulousains. L’argent récolté permettra de les aider à financer l’Association Missions Stages ainsi que le matériel médical dont elles auront besoin sur place. 

Le choix de la cagnotte Leetchi a été une évidence pour les aventurières. « Pour nous, c’était le moyen le plus simple qu’on a trouvé pour récolter des fonds. C’est une plate-forme que les gens connaissent et font confiance. C’était normal d’utiliser Leetchi. En plus, c’est ce que font tout le monde aujourd’hui », nous confie Lisa Joulié, une des étudiantes.

De réelles valeurs de partage

Cette année, la plate-forme Leetchi fête ses 10 ans d’existence. Comme les jeunes infirmières, aujourd’hui des millions d’internautes en tirent profit. Une véritable phénomène de société. Très simple d’utilisation, les cagnottes en ligne ont simplifié la vie de ceux qui veulent collecter de l’argent facilement. Ce genre de « cagnotte solidaire » est de plus en plus fréquent sur la plateforme. Leetchi, PayPal, LePotCommun ou encore Colleo.fr, autant de cagnottes en ligne qui ont vu le jour ces dix dernières années. Et contrairement aux idées reçues, les Français sont toujours nombreux à se mobiliser quand il s’agit de faire des dons.

Selon un sondage Odoxa – Leetchi*, 71 % des habitants de la région Occitanie donnent, de quelques manières que ce soit, chaque année. À noter que près de la moitié de ces dons se font sur la désormais célèbre plate-forme Leetchi. D’ailleurs, l’Occitanie se classe à la 4e place des régions les plus généreuses. Chaque année, les habitants de la région donnent en moyenne 225 euros pour aider aux projets humanitaires, contre 246 euros au niveau national.

Aujourd’hui, 47% des Français se diraient prêts à utiliser une cagnotte pour lancer un appel aux dons, afin de financer un projet associatif, solidaire, ou culturel. À noter que les participants à une cagnotte Leetchi peuvent participer depuis plus de 150 pays, en Euro ou Livre Sterling. Pour la petite anecdote : la cagnotte record de la plate-forme est on ne peut plus récente. Il s’agit de la cagnotte en faveur des forces de l’ordre, pour l’amicale de la police nationale, qui s’élève à plus d’1,4 million d’euros.

*Enquête réalisée auprès d’un échantillon représentatif de la population française de 3.015 personnes, âgées de 18 ans et plus, interrogées par Internet du 26 avril au 2 mai 2018.