Le ministère de l’Education nationale renforce le protocole sanitaire dans les établissements scolaires

Le ministère de l’Education nationale renforce le protocole sanitaire dans les établissements scolaires

Le protocole sanitaire est renforcé au sein des classes / Crédit : DR
Le protocole sanitaire est renforcé au sein des classes / Crédit : DR

Le ministère de l’Education nationale a revu son protocole sanitaire dans les établissements, qu’il entend renforcer. Masques chirurgicaux, fermetures de classes en cas de contamination, et gestes barrières, voici les dernières directives de Jean-Michel Blanquer.

Le ministère de l’Education nationale a mis en place de nouvelles règles pour limiter la propagation du la Covid-19 dans les écoles et éviter une fermeture des établissements scolaires.

En ce qui concerne les gestes barrières, « la distanciation de 2 mètres entre groupes à la cantine et le port de masque « grand public » de catégorie 1 sont désormais requis et l’aération est renforcée ». Cette mesure vise à contrer l’apparition notable du « Sars-CoV-2 potentiellement plus transmissibles« . Ces masques devront donc être portés par le personnel en contact avec le public. Des distributions de masques seront à ce titre effectuées pour le personnel encadrant à hauteur de 2 masques par jours. En revanche, pas de changement pour les élèves, les parents qui devront s’en procurer à leurs frais.

La distanciation physique, passe, quant à elle, de 1 à 2 mètres, entre les différents groupes, à la cantine. « Les élèves d’une même classe déjeunent ensemble en maintenant une distanciation d’au moins deux mètres avec ceux des autres classes », lorsque cela est possible. Dans le cas contraire, il convient de faire déjeuner les élèves d’un même groupe (classe, groupes de classe ou niveau) ensemble et, dans la mesure du possible, toujours à la même table, poursuit le document. Une distance d’au moins deux mètres est respectée entre les groupes. » précise le ministère de l’Intérieur.

Désormais, le protocole prévoit l’aération des salles, de minimum 15 minutes par jour avant l’arrivée des élèves, et à tout moment où les élèves sont en dehors de la salle : les intercours, récréations, déjeuneurs, et également pendant le nettoyage des locaux.

Fermeture des classes : de nouveau seuils mis en place

Jusqu’à maintenant, la fermeture des classes était fixée à trois cas de Covid-19 détectés dans une classe. L’académie de Toulouse détenait d’ailleurs le record du nombre de classes fermées en France. Le ministère de l’Education a réétudié la question. Dans la dernière copie du protocole sanitaire, les classes de maternelles devront dorénavant fermer si un cas de Covid-19 est confirmé, et ceux, pendant une semaine. Les élèves de la classe seront considérés comme cas contact.

Dans les collèges et les lycées, les règles changent. Si jusqu’ici, comme les écoles, les classes de collèges et lycées étaient fermés à partir de 3 cas de Covid-19 identifiés. Désormais, seul l’identification d’un cas de variant justifiera une fermeture de la classe. Une mesure que le ministère de l’Education explique par le fait qu’un cas de contamination n’implique pas forcément un contact à risque, avec le port du masque de catégorie 1 rendu obligatoire dans tous les espaces.

Et si vous lisiez des articles sur le même thème ?