Le président des États-Unis Donald Trump a obtenu gain de cause dans son procès de destitution. Il était accusé d’abus de pouvoir et d’entrave à la bonne marche du Congrès.

Le procès de Donald Trump a commencé le 21 janvier. Avec un Sénat majoritairement républicain, c’est sans surprise que l’actuel président des États-Unis a évité la destitution. Il a été reconnu non-coupable d’abus de pouvoir, à 52 voix sur 100, et non-coupable d’entrave à la bonne marche du Congrès avec 53 voix sur 100.

Le contexte de cette procédure d’impeachment

L’origine de son procès est un scandale qui date de cet été. Il aurait demandé à l’Ukraine de mener une enquête sur de Joe Biden, son principal opposant aux prochaines élections présidentielles de 2020, et sur son fils. À la suite de cette accusation, c’est donc une procéderure dite d’impeachment qui débute à l’encontre Donald Trump. Il devient alors le troisième président des États-Unis à être visé par une telle procédure, et à être ainsi jugé par le Sénat.

Donald Trump avait alors dénoncé une certaine mascarade sur les réseaux sociaux, notamment sur son préféré, à savoir Twitter. Il n’a alors pas tardé à réagir, cette nuit. Il parle d’une victoire pour son pays. Il a annoncé qu’il ferait une déclaration, à midi heure de Washington, depuis la Maison Blanche.