Ce lundi 11 février, une vingtaine de professeurs du lycée Stéphane Hessel à Toulouse ont adressé leur lettre de démission. Une action pour protester contre la nouvelle réforme du lycée, mise en place dès la rentrée 2019.

Ce n’est pas la première fois que des professeurs se mobilisent à Toulouse contre cette nouvelle réforme du lycée. Au début du mois de février, treize professeurs principaux du Lycée Déodat de Séverac avaient également démissionné de leur fonction d’encadrement. Aujourd’hui, le scénario se répète au lycée Stéphane Hessel de Toulouse.

« Je présente ma démission de ma fonction de professeur principal et espère pouvoir reprendre l’exercice de cette fonction dès que nos revendications seront prises en compte »

>> À LIRE AUSSI : Grève générale : à Toulouse, enseignants et lycéens mobilisés dans une manifestation hétéroclite

Dans cette lettre, une vingtaine de revendications sont énoncées. Parmi elles :

  • Le manque d’information concernant la mise en place de la réforme du lycée
  • Le « mépris » du gouvernement sur des inquiétudes et des revendications légitimes
  • Le manque de moyens humains avec la diminution de postes d’enseignants

La lettre a été remise au proviseur du lycée toulousain, qui devrait la transmettre à l’Académie de Toulouse.