La vidéo a été publiée hier matin par une internaute résidant dans le quartier de Bellefontaine, à Toulouse. On y entend les cris d’une femme, et une voix masculine.

Les cris sont glaçants. Dans cette vidéo filmée depuis la cage d’escalier de son immeuble, une habitante du quartier Bellefontaine de Toulouse interpelle la police et le préfet de Haute-Garonne.

Dans son message, elle explique que cette situation dure depuis au moins trois heures. Elle remet en cause l’inaction des forces de l’ordre, qui auraient simplement procédé à un contrôle d’identité de l’homme.

De son côté, la préfecture de Haute-Garonne a expliqué dans l’après-midi que les forces de l’ordre étaient déjà intervenues à deux reprises, et que l’affaire était en cours de traitement.

Un autre signalement en janvier

Le mois dernier, cette même internaute avait déjà interpellé Marlène Schiappa, secrétaire d’État chargée de l’Égalité entre les femmes et les hommes sur cette situation. Dans son tweet, elle dénonçait l’impossibilité de signaler certaines violences sur un site pourtant dédié à cet effet.

>> À LIRE AUSSI : Justice : il harcèle son ex-compagne avec près de 16 appels et sms par jour

Mais l’affaire a déjà ému beaucoup d’internautes. Ce dimanche midi, la vidéo comptait près de 200 000 vues. Dans ses autres tweets, la femme explique qu’elle continuera cette démarche : « tant que j’entendrais des cris, tant que la police n’aura pas fait son travail, tant qu’une femme décédera tous les 2 jours sous les coups de son conjoint ou ex-conjoint, je continuerais à en parler et à Twitter.«