C’est une information dévoilée par nos confrères du Journal du Dimanche. Le 19 janvier dernier, les avocats de Renault auraient envoyé une lettre musclée à leurs homologues de Nissan. Dans cette lettre, les avocats parisiens s’indignent des méthodes employées dans l’enquête sur Carlos Ghosn.

Depuis le début du scandale, l’entreprise française Renault était restée très discrète, au contraire de son homologue japonaise Nissan. Pourtant, en coulisses, les relations se sont très rapidement tendues entre les deux firmes. Selon le Journal du Dimanche, le cabinet d’avocat Quinn, Emanuel, Urquhart & Sullivan, responsable de l’entreprise Renault, a envoyé le 19 janvier une lettre musclée de dix pages aux avocats de Nissan.

>> À LIRE AUSSI : Carlos Ghosn quitte le groupe Renault

« De graves dérapages » dans l’enquête sur Carlos Ghosn

Dans cette lettre, les avocats français expriment leurs « préoccupations sur les méthodes de Nissan et celles de son conseil juridique pour conduire leur enquête interne et la façon dont ils ont traité quelques salariés de Renault. » Ils reprochent en fait à Nissan d’avoir cherché à conforter les accusations qui pesaient sur le dirigeant français, sans en informer les avocats parisiens.

>> À LIRE AUSSI : Carlos Ghosn, l’ex-patron de Renault dénonce un « complot et une trahison »

Des méthodes que les avocats de Renault déplorent. Ils estiment avoir accumulé « suffisamment de preuves pour comprendre et regretter quelles étaient les méthodes utilisées par Nissan et ses avocats pour chercher à faire interroger des salariés de Renault par le bureau du procureur public japonais. » Les avocats rappellent aussi que les appartements de l’ancien dirigeant situés aux Pays-Bas, au Liban et au Brésil auraient été fouillés sans en informer ses avocats.

Pour rappel, l’ancien dirigeant de Renault-Nissan a été interpellé le 19 novembre dernier à Tokyo. Incarcéré depuis cette date au Japon, il est soupçonné d’abus de confiance et de minoration de revenus dans ses déclarations aux autorités boursières entre 2010 et 2018.