« Extremely Wicked, Shockingly Evil and Vile », présenté au prestigieux festival de films indépendants de Sundance le 26 janvier dernier, présentera un nouveau portrait de Ted Bundy.

La fascination pour le tueur et violeur en série Ted Bundy est à son paroxysme en 2019. Après une série documentaire sortie le 24 janvier dernier lui étant dédiée sur Netflix, c’est maintenant au cinéma de raconter l’histoire de celui qui a terrorisé l’Amérique dans les années 70. Réalisé par Joe Berlinger, le biopic « Extremely Wicked, Shockingly Evil and Vile » présentera le criminel selon la perspective de sa femme Liz Koefler (Lily Collins à l’écran) qui a clamé son innocence pendant plusieurs années.  C’est Zac Efron (que l’on ne présente plus) qui se colle au rôle principal et qui sera entouré par Kaya Scodelario (Skins, Le Labyrinthe) et le grand John Malkovich. Arrêté pour la première fois en 1975, Ted Bundy a finalement été exécuté sur la chaise électrique à la Florida State Prison le 24 janvier 1989.

Sa date de sortie en France reste encore inconnue

À LIRE AUSSI >> Vers un retour de Netflix au Festival de Cannes