Afin de rendre Toulouse plus écologique, le maire de la ville, Jean-Luc Moudenc, a annoncé la mise en place d’une prime pour l’acquisition d’un vélo électrique. Une prime qui pourrait monter jusqu’à 200 €

Au moment de présenter ses voeux à la presse, Jean-Luc Moudenc a détaillé ses projets et ses ambitions pour Toulouse en 2019. Le maire a mis l’accent sur l’écologie et la volonté d’en faire une « Ville verte ». Pour cela, une prime sera reversée aux acquéreurs d’un vélo électrique. Cette dernière devrait être « équivalente à 25 % du coût du vélo ». En revanche, elle sera limitée à un montant de 200 euros maximum. Selon les informations d’Actu Toulouse, cette mesure devrait être votée lors d’un futur conseil de la métropole, prévu au mois de février.

« L’urgence climatique nous commande d’aller plus loin et plus vite »

Une mesure qui entre pleinement dans l’engagement écologique qu’a promulgué Jean-Luc Moudenc depuis sa prise de fonction. Après les premières actions menées (extension de l’espace vert, plante d’arbres, etc.), la mairie de Toulouse compte bien être un exemple dans la lutte contre le changement climatique.

« Il nous faut franchir une nouvelle étape : l’intensification de la lutte contre le changement climatique. L’urgence climatique nous commande d’aller plus loin et plus vite, en particulier pour accélérer la végétalisation de notre territoire. Cette année, nous allons, tous ensemble, poursuivre cette transformation pour donner plus de place à la nature en ville » a conclu Jean-Luc Moudenc.