Le gouvernement italien, par le biais du vice-Premier ministre, a affirmé son soutien au mouvement des gilets jaunes.

Voilà un soutien assez étonnant concernant la crise des gilets jaunes qui perdure en France. En effet, l’Italie a annoncé de façon assez spectaculaire son soutien au mouvement. C’est le vice-Premier minisitre, Luigi di Maio, qui l’a déclaré sur le blog officiel du parti Mouvement Cinq Étoiles. Un véritable pied de nez envers le gouvernement français et notamment la position d’Emmanuel Macron. Pour rappel, l’exécutif français, par la voix d’Édouard Philippe, va annoncer des mesures « d’ordre public » ce soir.

« Je soutiens les citoyens honnêtes qui protestent contre un président gouvernant contre son peuple »

Ainsi, le chef de file de M5S, le parti antisystème italien, n’a pas hésité à encourager les gilets jaunes à poursuivre le combat. « Gilets jaunes, ne faiblissez pas ! ». Une position également partagée par l’autre homme fort italien, Matteo Salvini, secrétaire fédérale de la Ligue Nord, parti d’extrême droite. « Je soutiens les citoyens honnêtes qui protestent contre un président gouvernant contre son peuple. » Ce dernier a néanmoins fait remarquer qu’il condamnait avec une « totale fermeté » les nombreuses violences qui ont eu lieu durant le week-end dernier. « Une nouvelle Europe est en train de naître. Celle des Gilets jaunes, celle des mouvements, celle de la démocratie directe » a conclu Luigi di Maio.