Le Toulouse Football Club recevait ce mercredi 31 janvier en 32e de finale de la coupe Gambardella, l’équipe du Montpellier Hérault Sporting Club, pour un chaud derby d’Occitanie. 

Les pitchouns du TFC entament parfaitement les hostilités, ils dominent le premier quart d’heure de la rencontre.

Après un excellent une deux entre Paul Laubier et Driss Khalid, le premier entre dans la surface puis s’écroule. Penalty, pour les locaux. Le capitaine Jean Clair Todibo prend ses responsabilités et transforme le penalty. Le Toulouse Football Club prend l’avantage (1-0).

Le match est engagé, et même un peu trop pour les Héraultais. L’un d’entre eux est exclu à la 26ème minute pour un tacle dangereux.

Suite à l’expulsion, les pitchouns reculent et Moussa Kamara concède un coup franc. À 20 mètres des buts du portier toulousain, le Montpelliérain s’élance. La frappe est détournée par le mur et termine au fond des filets de Carvalho impuissant.

Une deuxième mi-temps bien pâle

Dès le retour des vestiaires, les Toulousains s’installent dans le camp Héraultais. Ils multiplient les intrusions dans la surface de réparation du MHSC, mais sans parvenir à faire la différence.

La deuxième mi-temps est compliquée pour les deux équipes, la fatigue se fait ressentir.

Les pitchouns plus transcendants dominent la fin de rencontre sans parvenir à inscrire le but de la qualification. Les deux équipes ne parviennent pas à se départager au cours du temps réglementaire, la décision se fait donc lors de la séance des tirs au but.

Les tirs au but comme fin

À l’instar du match, la séance de tirs au but s’avère pauvre techniquement. Le premier tireur de la séance des tirs au but est montpelliérain, il transforme sa réalisation. le TFC répond immédiatement par l’intermédiaire de Todibo son capitaine et buteur du jour, auteur d’un match étincelant. C’est alors que commence le calvaire Héraultais dans cette séance. Les Montpelliérains vont manquer leurs trois penaltys suivants.

Le portier du TFC, Carvalho est décisif, auteur d’un match moyen, il fait la différence dans le money-time et offre la qualification en 16ème de finale de coupe Gambardella au Toulouse Football Club.