La Garonne sort de son lit
Grandement sinistré en 2013, le village des Saint-Béat dans les Pyrénées, a à nouveau été touché par les inondations d’hier, lundi 10 janvier. Une trentaine de personnes ont été évacuées. Ce matin, alors que la Garonne retrouve son lit, le grand nettoyage commence. ©Angélique Passebosc

Les précipitations survenues depuis le début du mois de janvier ont contraint la préfecture à placer à nouveau la Garonne en vigilance jaune pour risque de crue ce samedi 20 janvier. 

Les toulousains devront être attentifs et vigilants dans les prochaines heures. En effet, la Garonne a été placée en vigilance jaune pour risque de crue. Ce niveau de vigilance indique qu’un risque de crue génératrice de débordements et de montée rapide des eaux est envisageable à plusieurs endroits.

D’après Vigicrues, le service d’information sur le risque de crue des principaux cours d’eau en France, deux tronçons de la Garonne proche ou dans Toulouse sont concernés. Il s’agit des portions Garonne toulousaine et Garonne amont-Nestes.

Vigilance crue niveau jaune à Toulouse. CP : Vigicrues

La préfecture de Haute-Garonne préconise donc la vigilance des riverains. Il est d’ailleurs déconseillé de pratiquer des activités proche des cours d’eau concernés.

 

 

 

 

Et si vous lisiez des articles sur le même thème ?