Qui sommes-nous ?

Nous sommes trois étudiants de l’école de journalisme de l’ISCPA Toulouse à participer à ce webdocumentaire.

Un webdocumentaire, aussi appelé grand format, est un dossier multimédia autour d’un sujet spécifique. Vous y trouverez de l’audio, du visuel ainsi que de l’écrit.

Avant d’en savoir plus sur notre sujet, faites d’abord connaissance avec les petites mains qui ont créé Les Belles du Soir et vous.

Paul est le seul garçon du groupe. Si sa passion pour le journalisme est présente depuis le collège, il a quelque peu hésité dans le choix de ses études, avant de rejoindre l’ISCPA en janvier dernier. Passionné de sports et de politique, il aime donner son avis et n’a pas peur des débats. Pour lui, c’était une évidence de travailler sur un sujet engagé, un sujet de société malgré les difficultés que cela peut entrainer. En travaillant sur « Les Belles du Soir », il a beaucoup appris sur un thème qu’il ne maitrisait pas du tout. Le travail en équipe, les rencontres effectuées, l’apprentissage de nombreuses compétences,  ont confirmé son souhait de devenir journaliste.

Clothilde est passionnée de musique, de voyage mais aussi de cinéma. C’est à travers ses voyages, depuis toute jeune qu’elle a pu constater la présence de la prostitution sous différentes formes à travers l’Europe notamment. C’est en suite à travers la représentation cinématographique de cette dernière qu’elle a pu accéder à différentes visions de ce monde dont les acteurs sont finalement peu connus dans la vie réelle. Venue d’Ariège, c’est en venant habiter à Toulouse qu’elle a été confrontée de façon plus régulière à la prostitution de rue. C’est donc assez naturellement que ce choix de sujet lui est venu en tête pour ce Webdocumentaire, un sujet dont on parle peu dans la ville rose.

 

Camille Obry est la plus jeune membre du groupe. A 19 ans, elle s’intéresse aux questions sociales et au monde qui l’entoure. Plutôt d’un tempérament discret, elle a quand même su imposer ses idées. Faire parti de l’équipe des Belles du Soir et vous a été une évidence. Plus tard, Camille souhaiterait devenir journaliste dans l’univers du web. Au sein de l’équipe, elle a pu découvrir les rudiments du webjournalisme.

Le sujet

L’intégration des prostituées dans la société est une problématique actuelle dont peu de personnes parlent aujourd’hui, notamment à Toulouse. S’intéresser aux quotidien des prostitués mais également à celui des  citoyens qui subissent au quotidien les conséquences de cette prostitution( notamment celle de rue) , essayer de mieux comprendre les positions et revendications de chacun était l’objectif principal de ce webdocumentaire.  En allant sur le terrain à la rencontre de différents protagonistes et en rendant compte des différentes observations et découvertes, l’équipe espère avoir pu fournir un nouvel éclairage sur le sujet.

Remerciement

Ce webdocumentaire n’aurait pas été ce qu’il est aujourd’hui sans l’aide de personnes extérieures. Nous tenons à remercier l’association l’Amical du Nid 31, le comité de quartier Minimes-Barrières de Paris, un veilleur de nuit et tous les intervenants, pour le temps qu’il nous ont accordé ainsi que les réponses qu’ils nous ont apportées. Nous remercions également Pierre Vincenot pour son aide technique notamment sur le site WorldPress et l’ISCPA de Toulouse pour nous avoir mis à disposition le matériel nécessaire.