Rechercher

Le prix des péages augmente de près de 5 % à Toulouse et dans toute la France

Toulouse subit la hausse des prix des péages de plein fouet. Crédit photo : Pixabay
Tous les ans, la revalorisation des prix des péages a lieu le 1er février. Cette année, pour la première fois les automobilistes vont devoir subir une hausse d’en moyenne 4,75%. En bref, un mois après le début de l’année 2023, voyager en voiture devient encore plus cher. On fait le point sur les axes régionaux.

C’est du jamais vu. Même si les Français sont habitués à voir les prix des péages évoluer au début de chaque année, jamais la hausse n’avait été aussi importante. A l’échelle nationale, cette dernière était de + 2 % l’an dernier et de + 0,44 % en 2021 contre près de + 5 % en 2023. Voici les augmentations tronçons par tronçons dans votre région. 

Les trajets domicile-travail sont plutôt épargnés par la hausse, à l’exception de l’A68. En revanche, les trajets longue distance seront bien plus coûteux, en direction de la mer Méditerranée notamment.

À proximité de Toulouse, une hausse modérée 

Sur l’A62, le trajet Saint-Jory/Toulouse conserve ses tarifs de 0,80 € en direction du périphérique ouest et 1,10 € en direction du périphérique est (1,30 € et 1,80 € entre Eurocentre et le péage de Toulouse-nord). Sur l’A64, le péage de Muret coûtera toujours 1,80 €.

Pas de bol pour les usagers de l’A68 : le tarif du péage de Toulouse-Est, à L’Union, va encore grimper en 2023. Pour la seconde année consécutive, il augmente de 10 centimes, et passe désormais à 1,70 euro pour les automobilistes qui viennent du nord-est de la capitale régionale, ou du Tarn.

A61/A9 – Le prix explose sur Toulouse-Leucate

Les trajets longue distance seront bien plus coûteux, en direction de la mer Méditerranée notamment.

Depuis Toulouse, sortir à Carcassonne-Ouest coûte désormais 60 centimes de plus ! (8,90 ou 9,50 euros). 4,60 ou 5,20 euros désormais pour Castelnaudary. La hausse est très importante pour Narbonne-sud, avec des trajets à 15,30 euros (Toulouse rocade ouest) ou 15,90 euros (Toulouse est) soit une hausse de un euro depuis l’an dernier.

Hausse encore plus forte pour Montpellier (Saint-Jean-de-Védas) (+ 1,50 euros) avec un prix désormais de 26,60 euros depuis Toulouse rocade est, au lieu de 25,10 euros aujourd’hui ! Nouveau tarif : 26 euros depuis la rocade ouest de Toulouse.

Pour aller se baigner à Leucate, prévoyez 1,10 euros de monnaie en plus (trajet depuis Toulouse à 17,1 ou 17,7 euros). Du côté de Perpignan-Nord aussi, la hausse est significative : 1,30 euro de plus ! Depuis Toulouse, il en coûte désormais 20,60 ou 21,20 euros afin de se rendre à Perpignan.

A66 – La route de l’Andorre toujours plus chère

Autre destination de prédilection des Toulousains : l’Andorre et ses supermarchés détaxés à ciel ouvert. Hélas, pour se rendre vers la principauté depuis Toulouse-Sud, via l’A66 et l’Ariège, les prix grimpent aussi. Désormais, pour rejoindre le Pas de la Case, prévoyez 6 ou 6,60 euros d’autoroute jusqu’à Pamiers. Soit 30 centimes de plus dans les deux cas.

A64 – Vers les Pyrénées, des hausses nuancées

En direction des Pyrénées, les tarifs évoluent ou pas. Tout dépend de votre destination. Toulouse/Saint-Gaudens reste à 2,10 €, Toulouse/Montréjeau augmente de 20 centimes à 4,10 €, Toulouse/Lannemezan est 30 centimes plus onéreux à 5,60 €. Le trajet Toulouse/Tarbes-ouest augmente de 50 centimes à 8,30 €, 70 centimes pour un Toulouse/Pau à 11,70 €. Relier Toulouse à la côte basque (péage de Sames) vous coûtera 1,40 € supplémentaire à 21,40 € (20 € en 2022 ; 19,40 € en 2021 ; 19 € en 2020 et 18,90 € en 2019). Des tarifs auxquels il faut ajouter les 1,80 € du péage de Muret.

Pour passer sous le col du Puymorens et rejoindre les Pyrénées-Orientales, le tarif sera désormais de 7,60 euros (contre 7,20 en 2022).

A20 – Montauban-Brive augmente de près d’un euro

Ça se corse pour les automobilistes au-delà, sur l’A20 : il faudra encore débourser 10 centimes de plus pour aller à Montauban (Tarn-et-Garonne), soit 3,10 ou 3,80 euros désormais. Plus au nord, vers le Lot via l’A20, le tarif augmente de 20 centimes de Montauban à Cahors-Sud (4,20 euros) et même de 40 centimes jusqu’à Cahors-Nord (7,10 euros).

A62 – Comptez désormais plus de 21 euros pour faire Toulouse – Bordeaux !

Côté A62, en direction de l’océan, à l’instar de la Méditerranée, la route de l’Atlantique voit aussi déferler une nouvelle vague de hausses. On observe une augmentation de dix centimes pour les trajets Montauban-Toulouse. Le prix passe à 3,10 euros (rocade ouest), et 3,80 euros (rocade est).

Vingt centimes de plus aussi pour Toulouse-Agen : 10,80 euros désormais depuis la rocade ouest toulousaine, et 11,50 euros depuis la rocade est.

Le trajet entier Toulouse-Bordeaux dépasse désormais les 21 euros ! Il subit une forte augmentation. En 2022, le trajet coûtait 19,80 euros (à partir de la rocade ouest de Toulouse), et 20,50 euros (depuis la rocade est). À partir du 1er février, ça sera 21,10 euros (depuis l’ouest) et 21,80 euros (depuis l’est).

Auteur / autrice

Vos dernières actualités