Décroche le son : le concours de chant ouvert aux jeunes !

C’est la 13ème édition du concours « Décroche le Son ». Vous êtes un artiste amateur, vous avez entre 16 et 25 ans. Vous avez jusqu’au 31 janvier pour candidater !
Décroche le son. Crédit : Toulouse Métropole

Décroche le son est un tremplin pour les jeunes artistes amateurs, en groupe ou en solo. Les inscriptions (LIEN) sont ouvertes jusqu’au 31 janvier. Vous sera demandé 3 compositions personnelles et originales ainsi qu’une fiche de renseignements. 

Ce concours a été créé en 2008 à l’initiative de la mairie de Toulouse. La municipalité est partie d’un constat : de nombreux studios d’enregistrements sont utilisés par des artistes amateurs pour enregistrer leurs titres mais il y avait très peu de lieux pour diffuser leur musique. 

Chaque édition, la mairie de Toulouse reçoit 30 à 40 candidatures. Le jury, composé de professionnel de l’industrie musicale, fait une première sélection. Les 25 sélectionnés participeront à 5 soirées de capitales. Chaque soir, 5 artistes se produisent, à l’issu de la soirée, seul un artiste et un groupe sont sélectionné. 

Les soirées sont gratuites et ouvertes au public :

  • 11 avril au centre culturel des Mazades 
  • 13 avril au centre culturel Bonnefoy
  • 17 avril au centre culturel de la Brique Rouge 
  • 20 avril au centre culturel Alban-Minville
  • 22 avril au centre culturel de Soupetard

Les 5 artistes sélectionnés s’affronteront lors de la grande finale qui aura lieu au Metronum le 16 mai. La salle de concert peut accueillir jusqu’à 600 personnes et offre aux artistes la possibilité de jouer dans des conditions professionnelles. 

«Notre objectif est de soutenir et valoriser la pratique amateur. On a envie d’offrir une première scène», atteste la mairie de Toulouse.

L’équipe en charge de ce projet se compose d’une quinzaine de personnes dont les membres de la direction sociaux-culturelles, de techniciens, de régisseurs… 

De nombreux artistes comme Zitoune (LIEN), Mandarine (LIEN) ou encore le duo Bigflo et Oli ont participé à la compétition. Les deux frères ont été finalistes de la deuxième édition mais n’ont pas remporté le concours. 

Pour le gagnant, un accompagnement professionnel, un bon d’achat pour du matériel, le financement d’un clip ainsi que plusieurs programmations dans des salles de concerts et des festivals. 

Malo, gagnante de l’édition précédente témoigne : «J’ai grandement pris confiance en moi car mon projet a été validé par les professionnels présents. J’ai décroché quelques opportunités de scène notamment dans les festivals « Détours de chant». Ça a été un vrai coup de pouce.» Vous pourrez retrouver Malo, le 28 janvier au Bijou. 

Dans la même thématique​