Rechercher

Réforme des retraites : ce qu’il faut retenir des annonces d’Elisabeth Borne

Crédit photo : PixaBay
Ce mardi 10 janvier 2023 en fin d’après-midi, la Première Ministre a annoncé le texte de loi final concernant la réforme des retraites. Une réforme attendue par les salariés et syndicats après de longs mois de débat à l’Assemblée. Voici les trois points qu’il faut retenir.

L’âge légal fixé à 64 ans en 2030

À compter du 1er septembre 2023, l’âge légal du départ à la retraite sera relevé progressivement de 3 mois par année. En 2027, l’âge légal du départ à la retraite sera donc de 63 ans et 3 mois. À terme, l’objectif est d’atteindre l’âge de 64 ans en 2030, contre 62 ans actuellement. Les 65 ans annoncés à l’origine n’ont “jamais été une fin en soit” à longuement rappelé Elisabeth Borne. 

Adaptation du dispositif de carrière longue

Aucune personne ayant commencé à travailler tôt ne sera obligée de cotiser plus de 44 ans. Ainsi, pour profiter d’une retraite à taux plein, il faudra, dès 2027 avoir travaillé 43 ans au minimum. De plus, le minimum de pension est revalorisé pour garantir un niveau à 85% du SMIC net, à hauteur de + 100 € par mois, soit près de 1200 € brut. Cette augmentation vaut uniquement pour les salariés au SMIC. 

Fin des régimes spéciaux de retraites 

Là aussi, à compter de septembre prochain, les nouveaux embauchés à la RATP, EDF, clerc de notaire et autres verront leur retraite évaluer sur le régime général. Pour le personnel déjà en place, il conserve leur droit au régime spécial mais il est contraint de travailler deux années de plus pour compenser son avantage. La Première Ministre a souhaité prôner la “question d’équité et de justice”.

Auteur / autrice

Vos dernières actualités