Lherm : la première boucherie Lascours fête ses cent ans

La boutique Lascours de Lherm fête ses 100 ans.
La boutique Lascours de Lherm fête ses 100 ans (©Hugo MARTIN)

La première enseigne de la boucherie Lascours souffle ses cent bougies cette année. Témoignages de ceux qui l’ont vu grandir.

« Boucherie Lascours, bonjour ! Qu’est-ce que je vous sers ? » Fernand Serra accueille les clients dans la boucherie comme il le fait depuis 1991. Entré en tant que simple boucher, il est aujourd’hui responsable du magasin. En plus de trente ans, il a pu constater son évolution. « Quand je suis arrivé, le magasin s’arrêtait là » explique-t-il en montrant la moitié de la vitrine.

L’enseigne située au 1 place de l’Eglise à Lherm a connu bien des changements mais a toujours su conserver son identité. « Outre l’agrandissement, l’intérieur de la boutique n’a pas changé. À part ça depuis le début de l’année » dit Fernand en pointant du doigt le nombre 100 couleur or, plaqué au mur derrière la caisse.

« On a toujours des nouveaux clients »

« La viande est toujours aussi bonne » s’exclame Maïté, qui vient s’approvisionner tous les jeudis en prévision du week-end. « J’habite à 200 mètres, c’est mon petit plaisir de la semaine ». Comme elle, Lucile est une cliente régulière de la boutique à Lherm. « C’est une institution ici la boucherie Lascours. J’ai grandi dans le village et je me rappelle déjà que mes parents venaient acheter leur viande ici » se remémore-t-elle, après l’achat d’un rôti de boeuf et d’un hachis Parmentier.

Fernand a vu de nombreux visages passer dans la boutique. Entre deux clients, il glisse « Ce qui est bien, ici, c’est qu’on voit toujours des gens différents. Alors, certes, il y a les habitués du coin. Mais on a toujours des nouveaux clients ». Les nouvelles recrues, elles aussi, affluent : « les effectifs sont souvent renouvelés. Depuis quelques années, on a insufflé un vent de fraîcheur ». En effet, Corentin, qui n’a même pas encore 20 ans et qui l’épaule ce matin, a été embauché en tant qu’apprenti il y a quatre ans. « C’est un honneur de travailler pour la maison Lascours. Surtout ici, à Lherm«  explique l’enfant du village. « C’est lui qui reprendra la boutique quand je m’arrêterai » annonce Fernand. La boucherie Lascours semble avoir encore de belles années devant elle.

Et si vous lisiez des articles sur le même thème ?