Toulouse : fin du masque obligatoire à l’extérieur à partir de mercredi 2 février

masque
Le masque était obligatoire dans le centre de Toulouse, depuis le 5 janvier. © Pixabay

Jean Castex l’avait annoncé il y a une dizaine de jours dans le calendrier de levées de restrictions. A partir de ce mercredi 2 février, le masque n’est plus obligatoire dans les rues toulousaines et de Haute-Garonne. Pourtant le département détient toujours le taux d’incidence le plus élevé de l’Hexagone.

Par arrêté préfectoral paru mardi 1er février, le préfet de Haute-Garonne, Etienne Guyot, met fin à l’obligation du port du masque en extérieur dans l’ensemble du département de la Haute-Garonne, à partir de mardi 1er février à minuit.

Cependant, « le port du masque est recommandé dans tous les espaces publics extérieurs dans lesquels la distanciation sociale n’est pas possible », rappelle la préfecture de Haute-Garonne.

Concernant les établissements recevant du public, y compris en plein air, le masque continue à être de rigueur. Cela concerne notamment les stades, gymnases, restaurants, lieux de culte, magasins, gares, …

Cette nouvelle mesure marque également la levée des jauges dans les établissements accueillant du public assis.

Le département toujours en tête des contaminations

Actuellement, le taux d’incidence en Haute-Garonne est de 4.962 cas pour 100.000 habitants, contre une moyenne nationale de 3.553. Ce sont 631 personnes qui étaient hospitalisées le 31 janvier. La Haute-Garonne est donc le département de métropole le plus touché.

Un fléchissement a toutefois été observé ces derniers jours en Occitanie, après avoir connu un pic le lundi 24 janvier où par exemple, 16.000 personnes se sont révélées positives en Haute-Garonne contre un ordre de grandeur de 9.000 le vendredi de la même semaine.

Et si vous lisiez des articles sur le même thème ?