Un hélicoptère va survoler Toulouse, 10 jours, pour préparer les JO de 2024

Un hélicoptère va survoler Toulouse pendant 10 jours pour préparer les événements sportifs
Un hélicoptère va survoler Toulouse pendant 10 jours pour préparer les événements sportifs. ©Pixabay

Un hélicoptère de la gendarmerie va survoler la ville rose à basse altitude, 3 fois par jour, à partir d’aujourd’hui jusqu’au jeudi 10 février.

A compter d’aujourd’hui, mardi 1er février, un hélicoptère de la Gendarmerie Nationale va survoler Toulouse, pendant 10 jours, excepté le week-end. « Ces vols à basse altitude dans le ciel toulousain s’inscrivent dans le cadre d’une préparation en amont des grands événements sportifs. Cette opération vise donc à la protection de la population, dans un objectif de préparation opérationnelle en vue des grands événements à venir, notamment la coupe du monde de Rugby 2023 ou encore les JO de 2024 » détaille la préfecture de la Haute-Garonne dans un communiqué. 

Cartographier la ville

Les gendarmes voleront, à environ 50 mètres du sol, à une vitesse de 70km/h. Cette hauteur et cette vitesse permettent aux forces de l’ordre de cartographier les zones de la ville. La cartographie servira à définir des périmètres de sécurité. L’engin parcourt une boucle depuis l’aéroport de Toulouse Francazal, à basse altitude. La préparation aux événements sportifs s’effectuera en journée, de 8 h à 18 h, trois fois par jours. Plusieurs de ces vols sont effectués au-dessus de nombreuses villes par des aéronefs de la Gendarmerie, de la Sécurité Civile et de l’armée de l’Air. 

Et si vous lisiez des articles sur le même thème ?