Nouvelle évasion à l’hôpital Marchant à Toulouse

voiture de police municipale
Le fugitif a été retrouvé 4 heures plus tard. © Jade Pied

L’hôpital psychiatrique Marchant à Toulouse a vu un nouveau meurtrier s’échapper de ses murs. Hier, un homme dangereux impliqué dans un homicide en 2010 s’est enfuit. Une affaire résolue en 4 heures par les policiers.

Un quadragénaire connu pour vol à main armé, violences sur personnes dépositaires de l’autorité publique, et aurait commis un homicide en 2010 s’est échappé de l’hôpital psychiatrique Gérard-Marchant à Toulouse. L’homme a quitté les lieux autour de 17h45. Aussitôt, la préfecture diffuse un avis de recherche aux policiers et gendarmes. Après près de 4 heures de recherches, l’homme de 48 ans au lourd passé judiciaire a été arrêté route de Seysses.

Une impression de déjà-vu

Cette évasion est la deuxième en quatre jours. Mercredi 19 janvier, le Cannibale des Pyrénées a lui aussi pris la fuite de ce même établissement avant d’être arrêté quelques heures plus tard.

Des investigations devraient être menées pour déterminer les raisons de ces évasions de malades dangereux. La sécurité de l’établissement est donc remise en question, selon nos confrères de LaDépêcheDuMidi.

Et si vous lisiez des articles sur le même thème ?