Clap de fin pour Indigo Weel à Toulouse

Les scooters et vélos Indigo Weel vont disparaître à Toulouse. ©Gaspartacus
Les scooters et vélos Indigo Weel vont disparaître à Toulouse. ©Gaspartacus

Les scooters électriques et vélos de l’entreprise Indigo Weel vont complètement disparaître des rues de la ville rose. Pour cause, l’incendie qui a détruit mi-décembre la base opérationnelle à Colomiers. 

Ce mardi 18 janvier 2022, la société de location libre-service de scooters et vélos électriques a annoncé l’arrêt de son activité à Toulouse. Indigo Weel tire les conséquences de l’incendie qui a détruit un des ses entrepôts situé dans la commune de Colomiers. 

En tout 500 scooters électriques et 300 vélos électriques vont être retirés des rues toulousaine. À ce jour, 30 000 usagers actifs avaient recours au service de location libre-service dans la métropole et dans les communes voisines de Tournefeuille, Balma et Colomiers. 

Des deux roues et des jobs en moins

Une campagne de remboursement va se lancer d’ici les prochaines semaines, afin de rembourser les clients disposant d’un crédit. Indigo Weel s’engage d’un autre côté, à faciliter le reclassement des ses équipes toulousaines au sein d’Indigo Toulouse ou auprès de nouveaux opérateurs. 

D’autres services de scooters électriques devraient prochainement s’implanter à Toulouse. La municipalité avait lancé un Appel à Manifestation d’Intérêt en juin 2021. 

Et si vous lisiez des articles sur le même thème ?