Reportage photo : le campement albanais ravagé par la crue de la Garonne à Toulouse

Campement de demandeurs d'asiles albanais à Toulouse
Boue, température négative, humidité : c’est le quotidien pour ces familles, qui attendent désespérément une aide pour être loger convenablement. ©Le24heures

Une semaine après la crue, les dégâts sont toujours visibles sur le campement. Déjà insalubre, le sol des habitations de fortune est jonché de boue. Plusieurs familles ont dû quitter le camp après la destruction de leurs tentes par la montée des eaux. De nombreuses familles et des nourrissons font face à l’humidité, aux températures négatives ou encore le manque de nourriture. Une situation critique qui dure déjà depuis quatre mois.

Pour le moment, aucune proposition de relogement n’a été faite aux 15 demandeurs d’asile.

  • Le campement de fortune de quinze migrants albanais. ©Le24heures
  • Campement de demandeurs d'asiles albanais à Toulouse

Laura Lude, Romain Agard, Eliot Poudensan

Et si vous lisiez des articles sur le même thème ?