Éric Zemmour condamné à 10 000 euros d’amende pour « incitation à la haine »

Éric Zemmour est condamné à 10 000 euros d'amende.
Éric Zemmour est condamné à 10 000 euros d'amende. ©Pixabay

Le tribunal correctionnel de Paris a rendu son verdict ce lundi 17 janvier, Éric Zemmour, candidat à la présidentielle, devra verser 10 000 euros d’amende suite à ses propos sur les mineurs isolés. 

Les faits se sont déroulés sur le plateau de la chaîne télévisée CNews en septembre 2020. Pour rappel, Éric Zemmour avait qualifié les mineurs migrants isolés de « violeurs », d’ »assassins » et de « voleurs ». 3000 euros d’amende ont également été retenus contre la chaîne. 

Déjà condamné pour des faits similaires 

Le leader du parti « Reconquête » avait déjà été condamné en 2011 à 2000 euros d’amende avec sursis pour “provocation à la haine raciale” après avoir tenu des propos similaires en 2010 sur le plateau de l’émission Salut les terriens et sur la chaîne France Ô. Plus récemment, en 2019, l’homme avait été obligé par la justice à verser 3000 euros d’amende pour « provocation à la haine religieuse » après des déclarations faites en 2016 lors de l’émission C à Vous sur France 5. 

Éric Zemmour a quant à lui réagi sur Twitter en qualifiant sa condamnation d’ »idéologique et stupide ». L’avocat du candidat a annoncé qu’il allait faire appel. 

Et si vous lisiez des articles sur le même thème ?