TFC : sanctionné pour propos racistes, le club envisage de faire appel

Stadium TFC
©Yohan Lemaire

La commission de discipline de la LFP, a infligé, mercredi, le retrait d’un point avec sursis au classement de Ligue 2. En cause, des insultes racistes proférées depuis les tribunes lors de TFC-Rodez du 13 décembre dernier. Le club toulousain réagit amèrement et envisage de faire appel.

Dans un entretien pour La Dépêche, le président du TFC Damien Comolli se dit « abasourdi et choqué par cette décision injuste et disproportionnée. Ce n’est absolument pas équitable”. En effet, le président digère mal cette décision de la LFP (Ligue de Football Professionnelle) sachant que la commission de discipline saluait, quelques jours avant l’incident, le professionnalisme et la relation que le club entretient avec la police, la justice et les supporters. “Nous avons gagné pour la troisième fois en 10 ans le trophée Philippe Seguin (trophée visant à valoriser les initiatives citoyennes mises en place par les clubs de foot). Bref tout le monde reconnaît le travail que l’on fait.” soupire Damien Comolli dans La Dépêche.

Une décision qui passe mal

Le club envisage de faire appel après avoir lu la décision en détails. Le TFC est dans la course pour la montée en Ligue 1 et un handicap d’un point pourrait avoir de lourdes conséquences sportives en fin de saison. Le président dénonce des incohérences dans le jugement de la commission de discipline : “On nous sanctionne alors que ce n’est pas quelqu’un qui appartient à la communauté du TFC. Ce n’est ni un abonné, ni un supporter. J’en arrive à la stupidité de la situation dans laquelle on est. Des supporters malintentionnés pourraient venir dans le stade de manière cynique, insulter un joueur adverse et cela nous fera perdre un point.”

Et si vous lisiez des articles sur le même thème ?