Pass vaccinal : le Sénat supprime la vérification d’identité dans les bars et restaurants

Pass vaccinal : le Sénat supprime la vérification d’identité dans les bars et restaurants

L'hémicycle du Sénat ©Wikipédia
L'hémicycle du Sénat ©Wikipédia

Une première modification du projet de loi « pass vaccinal » a été apporté mardi. Les restaurateurs et gérants de bars n’auront donc plus besoin de vérifier l’identité des personnes présentant un pass sanitaire. Cette décision controversée pourrait être toutefois révoquée dans la suite de la navette parlementaire

Lors de son examen a l’assemblée nationale, le texte de loi sur la vérification des identités dans les lieux soumis au pass sanitaire avait été voté favorablement. Les gérants de bars et de restaurants devaient vérifier l’identité des clients présentant un pass sanitaire en cas de doute sur l’authenticité du documents présenté. Finalement, et malgré un avis défavorable du secrétaire d’Etat Alain Taquet, le Sénat a refusé le texte de loi par 303 voix contre 37.

Ce mercredi après-midi, le Sénat va reprendre l’étude des 104 amendements restants dont la moitié portera sur la transformation du pass sanitaire en pass vaccinal.

Vérification d’identité : « on s’adaptera »

Dans la ville rose, la nouvelle est plus ou moins bien accueillie. Chez Tonton, bar emblématique et très fréquenté de la place Saint-Pierre, peu importe la décision finale, les employés s’adapteront : « Depuis le début de la pandémie on fait respecter ce qu’on nous demande ». Des moyens sont déjà mis en place depuis l’instauration du pass sanitaire : « On a des personnes présente spécialement à l’entrée pour vérifier les pass, donc ça ne fait pas perdre de temps aux serveurs ». Pour des bistrots plus modestes, la vérification de l’identité peut devenir un inconvénient : « vérifier l’identité de mes clients ça m’embêterait, ce n’est pas trop notre rôle et je n’ai pas le temps » soupire une employée du Petit Voisin

Et si vous lisiez des articles sur le même thème ?