Engagée pour son territoire, l’association toulousaine DHGE lutte pour l’égalité des chances

Engagée pour son territoire, l’association toulousaine DHGE lutte pour l’égalité des chances

Victor Bachichet, co-président de l'association
Victor Bachichet, co-président de l'association "De la Haute-Garonne aux Grandes Écoles". Crédit: Manon Moreau.

Promouvoir l’égalité des chances et participer au développement du territoire, c’est l’objectif de l’association « De la Haute-Garonne aux Grandes Écoles ». Victor Bachichet, co-président de cette association créée il y a 1 an, nous en dit plus.

À l’heure où les grandes écoles sont le plus souvent très coûteuses et accessibles à un profil d’étudiant très ciblé, « De la Haute-Garonne aux Grandes Écoles » souhaite mettre un coup de pied dans la fourmilière. Pour cela, l’objectif est tout d’abord d’informer : « On lutte pleinement contre ces inégalités sociales. Il y a une sorte d’autocensure de la part des élèves. Souvent, ils ne se sentent pas légitimes de faire une grande école parce qu’ils viennent d’un milieu rural. Notre objectif est de leur montrer qu’ils sont légitimes par nos témoignages, et de les informer sur les différents types de parcours et d’écoles qui existent », explique Victor Bachichet.

C’est par le biais de sensibilisations dans les lycées que l’association accompagne les étudiants qui ont besoin « d’un coup de pouce pour les éclairer », ajoute t-il.

Crise sanitaire oblige, le contact avec les étudiants étant compliqué, l’association a décidé de proposer du contenu sur les réseaux sociaux. Des « fiches formation » sont notamment mises en ligne régulièrement pour permettre aux jeunes étudiants de s’informer facilement sur les différents cursus d’études supérieures.

Mise en place d’une aide financière

Le plus souvent, l’aspect financier est un frein à l’inscription des étudiants (issu des milieux ruraux ou non) aux grandes écoles. Pour pallier à ce manque, De la Haute-Garonne aux Grandes Écoles souhaite mettre en place une bourse en collaboration avec le territoire et différentes entreprises du département : « On espère que cette bourse sera disponible d’ici 2022, pour une dizaine d’étudiants dans un premier temps », assure Victor Bachichet. Pour être éligible, le critère financier sera bien évidemment étudié mais cela sera aussi une bourse au mérite, pour les étudiants les plus sérieux et motivés.

Des grandes villes aux territoires ruraux

Alors que nos territoires ruraux sont souvent délaissés pour la frénésie des grandes métropoles, l’objectif de cette association est aussi de faire revenir les jeunes diplômés vers les territoires de la Haute-Garonne. « Il faut montrer aux jeunes qu’ici sur leurs territoires, il y a des possibilités d’emplois, et même de création d’entreprises avec les Start-up notamment », affirme Victor. Redynamiser la Haute-Garonne en privilégiant notre territoire à notre lieu d’étude, c’est possible. Du moins c’est le message que porte l’association De la Haute-Garonne aux Grandes Écoles.

Et si vous lisiez des articles sur le même thème ?