Toulouse : Un espace de travail à 1€ par jour proposé aux étudiants

Toulouse : Un espace de travail à 1€ par jour proposé aux étudiants

Il suffit aux étudiants de présenter leur carte et de payer un euro symbolique pour profiter de cet espace de travail - Crédit : Nicolas Sadourny
Il suffit aux étudiants de présenter leur carte et de payer un euro symbolique pour profiter de cet espace de travail - Crédit : Nicolas Sadourny

L’espace de coworking Ô Local à Toulouse propose une formule étudiant pour soutenir ceux qui ne peuvent pas se rendre dans leurs lieux d’étude habituels. Une formule qui propose un bureau avec internet, snacks et boissons à volonté pour un euro par jour.

Jade a découvert l’annonce il a y quelques jours. Sur un groupe Facebook d’étudiants toulousains, elle a vu passer un communiqué signé Ô Local. L’annonce promet aux étudiants un espace de travail confortable avec un bureau et une connexion internet ainsi qu’un accès à une cuisine avec avec boissons et gâteaux offerts.

Étudiante en pharmacie, Jade préfère travailler hors de chez elle. Elle a cependant du mal à trouver un endroit où poser ses manuels : « C’est compliqué d’aller à la BU (bibliothèque universitaire) en ce moment, et c’est pas très agréable de bosser dans des bibliothèques en ville. Parfois les gens prennent votre place assise dès que vous allez aux toilettes ».

Alors cette annonce vu sur Facebook lui paraît idéal : « Je me suis dis qu’au final c’était pas cher. Un espace de travail à 1€ avec tout ce dont j’ai besoin, c’est trop bien ». Arrivée sur place pour la première fois ce mercredi 10 février, Jade pense revenir régulièrement.

Accorder business et bienveillance

À l’origine de cette initiative : Virginie Diallo. Sur le papier, Virginie est office manager à Ô Local. Concrètement selon ses mots, elle « gère une grande colloc’ de 750 mètres carré ».

Son travail est de gérer l’espace de coworking, veiller au bon entretien des bureaux, organiser la répartition des espaces et parfois mettre les clients en relation : « Si l’un de nos locataires cherche un web designer et qu’un autre de nos locataires possède les compétences recherchées, je vais me charger d’établir le contact entre eux ».

Virginie Diallo, office manager à Ô Local, Toulouse – Crédit : Nicolas Sadourny

L’idée est venue à Virginie ce lundi 08 février. Cette dernière a l’habitude de suivre les infos chaque début de semaine. Elle voit sur son ordinateur que des mesures ont été prises par des entreprises lyonnaises afin de soutenir les étudiants dans le besoin. Virginie repense également aux témoignages d’étudiants en situation de précarité qu’elle a vus sur les réseaux et à la télévision.

Selon elle, qui a été diplômée en communication il n’y pas si longtemps, agir était la seule option. « J’ai été étudiante quand c’était génial, qu’on pouvait sortir et profiter tout le temps. Alors quand j’ai vu la situation des jeunes aujourd’hui, j’ai voulu agir ».

Virginie a donc eu l’idée de mettre à disposition une partie de l’espace de Ô Local à des étudiants cherchant un endroit où travailler.

L’office manager s’est donc dépêchée de contacter le fondateur de cet espace de coworking, Vincent Barrier. Ce dernier a « immédiatement accepté » selon Virginie, qui a été chargée de tout organiser. Le même jour, un communiqué a été publié par Virginie, proposant ainsi aux étudiants un espace de travail pour un euro symbolique par jour : « Je pense qu’il est possible de mettre en accord business et bienveillance ».

Les premières réponses sont timides, sceptiques. Des messages du type « C’est vrai cette offre ? », Virginie en reçoit depuis trois jours. Mais les intéressés sont bien là, et les premiers à profiter de cette formule sont arrivées ce mercredi. Une étudiante est arrivée dans la matinée, deux autres dans l’après-midi.

Carte étudiant obligatoire

Afin de profiter de cette formule, il est obligatoire de présenter sa carte étudiant. La demande de location doit être faite au plus tard la veille du jour choisi par mail ou téléphone. Pour la limite d’étudiants présents en simultané, celle-ci a été fixée à cinq.

Ô Local propose des espaces détente pour favoriser l’interaction entre les locataires – Crédit : Nicolas Sadourny

L’espace de coworking Ô Local se trouve dans le quartier Guilhemery, à l’Est du centre-ville toulousain. Les espaces de travail et de réunion sont généralement loués au mois par des entreprises.

Ces formules ont permis à Ô Local de limiter les pertes financières provoquées par les mesures sanitaires, et ainsi de pouvoir continuer à proposer tous ses services. « On est toujours actifs ici, on a des postes vacants alors il faut en faire profiter », ajoute Virginie avant de se lever pour accueillir Jade qui vient juste d’arriver.

Et si vous lisiez des articles sur le même thème ?