Réouverture des restaurants pour les salariés du BTP

Réouverture des restaurants pour les salariés du BTP

Capture d’écran
Capture d’écran

En Haute-Garonne, certains restaurants peuvent officiellement réouvrir grâce à des accords avec des entreprises du BTP. Déjà effectif dans plusieurs départements, c’est sur la base d’un protocole d’accord national que s’appuient ces réouvertures.

Alors que moins d’une dizaine de restaurateurs ont pu réouvrir leur établissement exclusivement pour les routiers, en novembre dernier, de nouveaux restaurateurs vont pouvoir se remettre aux fourneaux, selon ActuToulouse. Mais attention, cette ouverture n’est possible que si une entreprise du BTP le demande.

L’entreprise doit donc passer une convention écrite de restauration collective avec un ou plusieurs établissements pour mettre ses salariés à l’abri pendant les pauses repas. En effet, la préfecture de la Haute-Garonne a rappelé que ce dispositif est conçu pour « permettre aux salariés du BTP, de pouvoir déjeuner dans un espace chauffé ».

Dans le strict respect des gestes barrières

Si les restaurateurs acceptent de réouvrir sur la base dudit accord, alors ils devront continuer à respecter la distanciation et la limitation du nombre de personnes dans l’établissement. Alors même si c’est devenu une routine, les établissements se devront de faire plusieurs services, de séparer les tables ou encore les horaires de repas des différentes entreprises avec lesquelles ils auraient pu signer.

Évidemment, c’est encore une maigre avancée pour le secteur de la restauration, mais un début qui « fait du bien au moral des restaurateurs », selon le syndicat de l’Union des métiers et des industries hôtelières de Haute-Garonne.

Les établissements participants ne perdront pas les aides de l’État, à condition que ces services restent inférieurs à leur activité habituelle.

Et si vous lisiez des articles sur le même thème ?