La commune de Saint-Orens va planter en deux mois autant d’arbres qu’il y a d’habitants sur la commune

La commune de Saint-Orens va planter en deux mois autant d’arbres qu’il y a d’habitants sur la commune

Ce futur poumon vert se situe à l’extrémité de la rue de Tucard à Saint-Orens. Crédit : Pixabay
Ce futur poumon vert se situe à l’extrémité de la rue de Tucard à Saint-Orens. Crédit : Pixabay

Les premiers arbres de la nouvelle Forêt Urbaine de la commune de Saint-Orens de Gameville en Haute-Garonne viennent d’être plantés il y a quelques jours avec le soutien de l’association locale Caminarem.

Un top départ remarqué pour un projet de plantation assez unique en France dans cette commune située en 1ère couronne de l’agglomération toulousaine, aux Portes du Lauragais.

12 000 plants et arbres sur 6 000 m2

Cette forêt est la concrétisation d’un projet ambitieux porté depuis plusieurs mois par Dominique Faure, Maire de Saint-Orens, 1ère Vice-présidente de Toulouse Métropole et son équipe municipale « il y a un proverbe chinois qui dit que le meilleur moment pour planter un arbre était il y a vingt ans ; le deuxième meilleur moment, c’est maintenant ! A Saint-Orens nous avons décidé de suivre ce proverbe à la lettre ! 12 000 arbres plantés en deux mois et une forêt urbaine en devenir pour les 12 000 habitants de notre commune ».

Deux techniques de plantation sur deux parcelles

Une première parcelle de 3 000 m2 est plantée en partenariat avec Reforest-Action et Alliance selon la technique expérimentale du botaniste Japonais «  Miyawaki ». Elle consiste à planter 9 000 arbres et arbustes d’origine locale en 3 ïlots de 1 000 m2 (soit 3 arbres au m2). Le top départ aura lieu ce samedi 6 février à 11h30.

Une deuxième parcelle de 3 000 m2 sera plantée avec le soutien de l’association Arbres et Paysages d’Autan et la Région Occitanie dans le cadre de son programme Plant’Arbres ; le Centre Leclerc de Saint-Orens soutenant l’achat des plants à hauteur de 20 000 euros. Cette technique de plantation, différente de la première, permet de planter 1 arbre au m2, répartis en 2 îlots.

Ces deux techniques de plantation permettront aux futures générations de comparer et de mesurer leur efficacité en matière de captation de C02 et d’empreinte Carbone.

Déjà plus de 300 bénévoles-planteurs

« Afin de mener à bien et dans les temps l’ensemble des plantations, nous avons fait appel à ce que nous appelons les « bénévoles planteurs » ; qu’ils soient ou pas de la commune, qu’ils soient actifs, retraités, étudiants ou membres d’une association, nous avons ouvert un calendrier des plantations pour tous les après-midis du mois de février. Les enfants des écoles, les collégiens et lycéens sont aussi associés. Nous comptons déjà plus de 300 bénévoles planteurs inscrits alors que l’appel n’a été lancé que très récemment. Il y a un réel engouement ! Chacun veut venir planter « son » arbre ! » explique Agnès Mestre, adjointe en charge de l’Environnement et de la Biodiversité.

Un chantier sécurisé qui respecte les consignes sanitaires

Le chantier de plantation a fait l’objet d’un protocole sanitaire strict et déposé en Préfecture. Les plantations se déroulent par petits groupes tout en respectant la distanciation avec masques et gants. Chaque plantation est par ailleurs préparée en amont afin de faciliter et de limiter les efforts des bénévoles planteurs. Par ailleurs, la commune de Saint-Orens vient de remporter le 1er prix du Trophée Eco Actions 2020 décerné par les Eco-Maires* (Association Nationale des Maires et des Elus Locaux pour l’Environnement et le Développement Durable) avec son projet de Forêt Urbaine.

Infos pratiques :

Planter « son arbre », c’est très simple !

Inscription auprès du service Environnement  de la Ville de Saint-Orens : 05 61 39 54 01 /environnement@mairie-saint-orens.fr ou via la plateforme en ligne https://bit.ly/3sBCX0Z.

Les chantiers de plantation participative se déroulent tous les après-midis de la semaine du mois de février ainsi que le samedi 6 février matin, le samedi 20 février, le samedi 13 mars toute la journée et le samedi 27 mars si nécessaire.

Et si vous lisiez des articles sur le même thème ?