La Cité de l’espace et Comat signent un partenariat

La Cité de l’espace et Comat signent un partenariat

La Cité de l’espace et Comat signent, le vendredi 22 janvier 2021, une convention de partenariat. Crédit : DR
La Cité de l’espace et Comat signent, le vendredi 22 janvier 2021, une convention de partenariat. Crédit : DR

À quelques jours de l’atterrissage du rover Perseverance sur la planète Mars, la Cité de l’espace et Comat signent, une convention de partenariat.

Acteur depuis plus de 45 ans de l’exploration spatiale et très impliquée dans la filière toulousaine, avec des participations aux missions de premier plan aux côtés des grandes organisations nationales et internationales, Comat a décidé de soutenir la Cité de l’espace dans la création de deux nouveaux espaces d’exposition.

La nouvelle mission de l’astronaute Thomas Pesquet

La première exposition originale conçue par la Cité de l’espace se tiendra à l’occasion du nouveau séjour de l’astronaute français Thomas Pesquet de l’ESA (Agence Spatiale Européenne) dans la Station Spatiale Internationale. A cette occasion la Cité de l’espace proposera aux visiteurs, dès le mois d’avril 2021, de se familiariser avec la nouvelle mission de l’astronaute français de l’ESA. Comat apportera un témoignage de son savoir-faire aux visiteurs de la Cité de l’espace sur la réalisation des équipements, de la conception, à la fabrication et à l’intégration.

Une exposition permanente sur l’exploration martienne

Quelques mois plus tard, en juin 2021, la Cité de l’espace présentera au public une exposition permanente sur l’exploration martienne qui fera la part belle notamment au robot Perseverance qui se posera sur Mars le 18 février prochain. Dans le cadre de ce projet, Comat, qui a participé à l’industrialisation et à la fabrication du boîtier mécanique de la caméra SuperCam de Perseverance (CNES / NASA), présentera son expertise aux visiteurs de la Cité de l’espace.

Ce nouveau partenariat avec Comat acteur de la filière spatiale régionale est cohérent avec l’objectif de la Cité de l’espace d’être la caisse de résonance de toute la filière spatiale et d’accompagner notamment la valorisation de la capitale européenne de l’espace, Toulouse. Parallèlement la Cité de l’espace reçoit depuis toujours le soutien de l’agence spatiale française, le CNES, très implantée à Toulouse avec son centre technique et qui apporte également son expertise aux deux expositions ci-dessus. L’ESA quant à elle soutient la Cité de l’espace sur l’exposition consacrée à la Mission ALPHA à laquelle prendra part Thomas Pesquet au printemps 2021.

Et si vous lisiez des articles sur le même thème ?