Un DJ Toulousain va improviser un concert dans le métro ce samedi

Un DJ Toulousain va improviser un concert dans le métro ce samedi

"Parce que la culture ne doit jamais s'arrêter", Alec De Rozy et Léana vont improviser un concert dans le métro à Toulouse. Crédit : Ted Fernandes

Ce samedi 6 février 2021, Léana chanteuse du groupe Aöme et Deejay Alec DJ Toulousain, vont produire un concert dans une rame de métro à Toulouse. Le message est simple : s’exprimer et montrer aux voyageurs que la culture et la musique sont essentiels.

Ils veulent alerter sur la situation du monde de la culture. Depuis quasiment un an, ce secteur est totalement à l’arrêt en raison de l’épidémie de coronavirus. C’est pourquoi un DJ Toulousain s’associe avec une chanteuse pour un concert éphémère dans un lieu unique.

Une performance dans une rame de métro

« Sauver la culture ». C’est avec cette envie et cette détermination que Léana et Alec ont décidé de se produire gratuitement dans une rame de métro ce samedi aux alentours de midi. « L’objectif est de créer une belle interaction entre les voyageurs et la musique. On veut voir les sourires derrière les masques. » déclare Alec. Léana chantera au milieu des voyageurs dans le métro. Avant sa représentation, Deejay Alec prendra la parole pour sensibiliser les personnes sur la situation du monde de la culture. Par la suite, une vidéo en noir et blanc aux couleurs du deuil sera réalisée et publiée sur les réseaux sociaux. « Le but n’est pas que les gens se regroupent dans la rame. » poursuit le jeune toulousain.

Pour rappel, depuis février dernier, ce secteur est totalement paralysé par l’épidémie de coronavirus. Concerts, spectacles, événements ont subit des annulations en cascade. Conséquence : la culture est aujourd’hui en « état d’urgence ». « Certains professionnels enregistrent 100% de perte de leur chiffre d’affaires depuis plusieurs mois. » explique le DJ Toulousain Deejay Alec. Pour ces professionnels, les perspectives de reprise d’activités sont lointaines. De nombreux artistes, DJ et techniciens se trouvent « précarisés » par la baisse sans précédent de leur revenu.

Et si vous lisiez des articles sur le même thème ?