Justice : François Asselineau placé en garde à vue pour des soupçons d’agressions sexuelles

Justice : François Asselineau placé en garde à vue pour des soupçons d’agressions sexuelles

Le président de l'UPR est entendu dans le cadre d'une enquête ouverte en 2020
Le président de l'UPR est entendu dans le cadre d'une enquête ouverte en 2020

Le politicien François Asselineau a été mis en garde à vue à Paris ce mercredi 03 février. Il doit répondre à des accusations d’agressions sexuelles portées à son encontre. La procédure fait suite à une enquête ouverte en mai 2020.

Hier matin, mercredi 03 février, François Asselineau a été placé en garde à vue. Le président de l’UPR est entendu par la brigade de la délinquance à la personne de Paris. Il est interrogé suite aux plaintes déposées par d’anciens collègues et collaborateurs, ceux-ci l’accusant d’harcèlement moral, sexuel et d’agressions sexuelles.

D’après des informations du Point, L’ancien candidat à la présidentielle a catégoriquement démenti ces accusations et les considère comme une tentative d’enrayer sa participation aux présidentielles 2022.

Une enquête ouverte en 2020

Cette procédure se déroule dans le cadre d’une enquête ouverte le 15 mai 2020 par le parquet de Paris. Plusieurs plaintes pénales avaient alors été déposées.

François Asselineau avait déjà à l’époque annoncé son intention de porter plainte pour dénonciations calomnieuses.

Et si vous lisiez des articles sur le même thème ?