Retour de Thomas Pesquet dans l’espace, « touristes-astronautes » … Tour d’horizon de l’actualité spatiale

Retour de Thomas Pesquet dans l’espace, « touristes-astronautes » … Tour d’horizon de l’actualité spatiale

Thomas Pesquet sera de retour dans l'espace en avril 2021. Crédit : Twitter - Thomas Pesquet
Thomas Pesquet sera de retour dans l'espace en avril 2021. Crédit : Twitter - Thomas Pesquet

Après plusieurs reports de date, le départ de Thomas Pesquet a été fixé à avril 2021. Mais la situation semble encore sous haute surveillance. Alors que Space X pourrait envoyer les premier touristes dans l’espace à la fin de l’année 2021.

Après son voyage entre novembre 2016 et juin 2017, Thomas Pesquet retrouvera l’espace et la Station Spatiale Internationale le 20 avril 2021. Mais cette date n’est pas encore définitive, elle peut encore bouger d’ici environ 3 mois. L’astronaute français l’a annoncé sur ces réseaux sociaux, ce n’est pas la première fois que la date de son départ change. L’annonce de son deuxième voyage avait été faite par Frédérique Vidal, alors Ministre de l’Enseignement supérieur, de la Recherche et de l’Innovation. Le retour dans l’espace avait été indiqué pour l’année 2020, puis en raison de la crise sanitaire, les délais ont changé jusqu’en 2021.

Mais le Toulousain partira à coup sûr, pour battre le record de temps passé dans l’espace. Un record vieux de 20 ans. Après son première vol, Thomas Pesquet est devenu le deuxième français a passé le plus long séjour dans l’espace, avec 196 jours au total. Pour ce deuxième voyage, l’astronautre passera une nouvelle fois près de 6 mois à bord de l’ISS. Si son départ est bien confirmé en avril 2021, il ne devrait pas être de retour avant l’automne prochain. Seulement 16 jours le sépare de Jean-Pierre Haigneré pour le record établi en août 1999.

Thierry Marx pour remédier à l’agueusie

Comme lors de son premier voyage, Thomas Pesquet a fait appel à Thierry Marx, chef étoilé français, pour s’occuper de l’alimentation de l’astronaute à bord de l’ISS. Le but étant de lutter contre l’agueusie, la perte du goût, le chef parisien a donné une explication au micro de FranceInfo, «il faut donner beaucoup de relief, de saveur à ces plats. Nous pouvons opter pour des caramélisations un petit peu poussées, des captations de molécules de saveur qu’il faudra protéger. Enfin, les viscosités sont indispensables car il n’est pas question qu’en ouvrant le plat, tout se répande dans le vaisseau.» Pour son deuxième voyage, Thomas Pesquet ne sera pas en reste au niveau du menu. Au programme, « pressé de pommes de terre aux cèpes, bœuf de Bazas aux carottes et, en dessert, une tarte amandine aux poires ». Rien que ça et tout à bord de l’ISS.

Un deuxième voyage aux saveurs américaines

Lors de son premier départ, Thomas Pesquet était transporté par un lanceur russe à près de 400 km d’altitude. Cette fois, l’astronaute sera à bord d’une fusée américaine, Falcon 9. Une fusée opérée par Space X. C’est la troisième mission dont s’occupera le géant aérospatial des États-Unis. La mission Crew-2 avec le Français à son bord est intitulée « Alpha« . Le toulousain sera accompagné par 3 autres astronautes, le japonais Akihiko Hoshie et les américains Shane Kimbrough et Megan McArthur. Cet équipage sera un des plus expérimentés avec à son bord que des astronautes qui ont déjà vécu au moins une mission.

Du tourisme spatial en 2021 avec Space X

L’homme le plus riche de la planète n’en finit plus de faire parler de lui. Elon Musk a fondé Space X en 2002, qui a désormais dépassé sa rivale Boeing sur le marché. Mais cette entreprise américaine sera en 2021, en plus des deux lancements habités pour la NASA , le premier voyage touristique dans l’espace devrait voir le jour. Annoncée par l’entreprise aérospatiale américaine, cette mission partira au quatrième trimestre 2021 depuis le centre Kennedy de Floride.

Jared Isaacman, homme d’affaires et pilote américain, sera l’un des « touristes » de l’espace. Mais l’identité des trois autres sièges de la fusée Falcon 9 sera annoncée dans les prochaines semaines. En effet, un appel à la candidature pour prendre part à ce voyage a été lancée pour Space X. Ils existent deux types de sièges disponibles : le siège de la « générosité« , qui peut s’obtenir avec un don à la fondation St Jude, qui travaille sur les maladies infantiles. Et le siège de la « prospérité«  qui peut s’obtenir en partageant son parcours d’entrepreneuriat. Le concours a été ouvert à toutes les personnes américaines de plus de 18 ans. Space X se chargera de l' »entraînement d’astronaute commercial » pour une mission qui devrait durer seulement quelques jours. Les touristes spatiaux vont réaliser une orbite autour de la Terre toutes les 90 minutes avec un amerrissage au large des côtes de la Floride.

Et si vous lisiez des articles sur le même thème ?