Reconfinement : « Des décisions seront à prendre cette semaine » annonce Jean Castex

Reconfinement : « Des décisions seront à prendre cette semaine » annonce Jean Castex

Le premier ministre s'est exprimé hier soir. Crédit Florian DAVID, CC BY-SA 4.0
Le Premier ministre Jean Castex s'est exprimé hier soir, lors du conseil de défense sanitaire. Crédit : Florian DAVID, CC BY-SA 4.0

En déplacement à l’Agence régionale de Santé Île-de-France, le Premier Ministre Jean Castex a annoncé que le gouvernement devait prendre des décision cette semaine.

Mise à jour : Emmanuel Macron ne s’exprimera pas avant samedi 30 janvier, le gouvernement souhaite d’abord en savoir plus sur les effets du couvre-feu à 18 heures et sur la campagne de vaccination. L’hypothèse évoquant un nouveau confinement dès samedi s’éloigne donc très fortement.

L’augmentation des contaminations aux variants inquiète le conseil scientifique. Même si aucune annonce n’a été faite à l’heure actuelle, plusieurs pistes sont explorées par le gouvernement.

Couvre-feu

Le gouvernement pourrait choisir de ne pas reconfiner et de maintenir uniquement le couvre-feu à 18heures. Les effets de sa généralisation à la France entière ne sont pas encore faits ressentir. Dans les premiers départements à l’avoir appliqué, les premiers effets se font ressentir. Une amélioration encourageante mais qui pourrait ne pas durer avec l’arrivée des variants anglais et sud-africain.

Confinement pour les personnes âgées et à risque

Protéger les personnes les plus exposées tout en préservant l’économie. C’est l’objectif d’un confinement ciblé. Mais il pose de nombreux problèmes, surtout éthique. Le gouvernement ne pourrait forcer ces personnes à se confiner, il s’agirait alors de discrimination. Cependant, il pourrait fortement recommander l’auto-confinement de ces personnes à risque. Une situation qui pourrait durer quelques mois le temps qu’ils puissent se faire vacciner.

Confinement léger

A l’image de novembre dernier, le gouvernement pourrait opter pour un confinement allégé. Les activités seraient à nouveau fortement ralenties avec la limitation des déplacements et la fermeture des commerces non-essentiels. Cette piste pourrait être envisagée si le nombre de contaminations repart à la hausse de façon lente et maîtrisée.

Confinement dur

Si la courbe des contaminations venait à augmenter très fortement avec l’apparition des variants, un confinement dur pourrait être envisagé. Il serait plus contraignant que le second. Ce nouveau confinement total pose plusieurs problèmes au gouvernement. Il pourrait avoir un impact psychologique dévastateur pour les plus précaires, en particulier les étudiants.

Autres possibilités ?

Ces pistes ne sont pas les seules à être étudiées. Le gouvernement pourrait choisir comme certains le souhaitent de confiner uniquement le week-end. Il pourrait aussi choisir d’allonger les vacances scolaires pour permettre un confinement plus strict mais qui aurait un impact bien plus faible sur le moral des élèves et limiterait le décrochage scolaire.

Et si vous lisiez des articles sur le même thème ?