Manifestation : Les professionnels de la montagne vont dire leur mécontentement à Luchon.

Manifestation : Les professionnels de la montagne vont dire leur mécontentement à Luchon.

Les remontées mécaniques n'ouvriront finalement pas au 1er février. Crédit : Yann Allegre via Unslpash
Les remontées mécaniques n'ouvriront finalement pas au 1er février. Crédit : Yann Allegre via Unslpash

Samedi 30 janvier, les professionnels de la montagne sont appelés à manifester sur le plateau de Superbagnères. Le gouvernement a annoncé que les remontées mécaniques n’ouvriront pas au 1er février. 

La perspective d’une saison blanche n’en finit pas de faire jaser en montagne. Alors que mercredi 20 janvier, en conseil des ministres, le gouvernement a tranché en faveur d’une fermeture des remontées-mécaniques au-delà du 1er février, les professionnels de la neige ne décolèrent pas. 

Pour beaucoup, les stations n’ouvriront tout simplement pas de la saison. « Le secteur s’oriente vers une saison blanche », avait d’ailleurs indiqué Jean-Baptiste Lemoyne, Secrétaire d’État chargé du Tourisme. 

Élus, saisonniers, restaurateurs appelés à rallier la manifestation

Les professionnels sont à bout, mais n’ont tout de même pas encore dit leur dernier mot. Ils se réuniront samedi 30 janvier sur le plateau de Superbagnères à Luchon. Une manifestation est prévue dès 14 heures. 

Le collectif du Haut Comminges, créé suite à l’apparition du virus et des mesures sanitaires, appelle élus, restaurateurs, commerçants, saisonniers ou encore moniteurs à rallier la manifestation. 

Et si vous lisiez des articles sur le même thème ?