Covid-19. Des cas de variant sud-africain identifiés en Occitanie… et le vaccin n’y résistera peut-être pas

Covid-19. Des cas de variant sud-africain identifiés en Occitanie… et le vaccin n’y résistera peut-être pas

needle and baby

Ce mercredi soir, l’Agence Régionale de Santé déclare avoir détecté dix cas de patients atteints de variants du coronavirus. Deux d’entre-eux concerneraient le variant sud-africain, qui pourrait se défaire de la protection du vaccin.

C’est une annonce dont la région se serait bien passée. Ce mercredi soir, dix personnes atteintes de variants du coronavirus ont été recensées en Occitanie, a déclaré l’ARS. Sept d’entre-elles sont domiciliées en Haute-Garonne, trois dans l’Hérault.

Parmi les patients concernés, aucun ne présentait d’état de santé inquiétant. Ils ont immédiatement été conviés à respecter un isolement des plus stricts à leur domicile. Pendant ce temps, les équipes de l’Assurance Maladie, de l’ARS Occitanie et de la Santé Publique France ont commencé une traque urgente. Si l’agence assure ce soir que « la situation est à ce stade sous contrôle », les opérations de recherche de cas contacts pourraient révéler de mauvaises nouvelles.

Sur les dix cas de variants dénombrés aujourd’hui dans la région, huit concerneraient le variant britannique. Selon les premières observations scientifiques, ce dernier ne devrait pas résister au vaccin de BioNTech/Pfizer, actuellement distribué en France. A l’inverse, les deux derniers cas inquiètent davantage…

Un variant résistant au vaccin ?

Ce sont ceux concernant le variant sud-africain. D’après des tests réalisés en laboratoire, il présenterait de nombreuses mutations et pourrait être en mesure de résister aux anticorps, autrement dit au système immunitaire et donc d’annihiler la capacité de neutralisation du vaccin.

Pour l’heure, ce variant touche principalement l’Afrique du Sud. Plus contagieux, il risque pourtant de se répandre comme une trainée de poudre, comme le montre les observations faites ce soir en Occitanie. Des chercheurs assurent d’ores et déjà qu’il sera nécessaire d’adapter la souche du vaccin dans les mois qui viennent.

Et si vous lisiez des articles sur le même thème ?