Médias. Après plus de dix jours de grève, les sportifs pleurent le manque de l’Équipe

Médias. Après plus de dix jours de grève, les sportifs pleurent le manque de l’Équipe

Seule la version web du journal sportif est maintenu, l'édition papier reste en pause. Crédit : Benoit Leroy
Seule la version web du journal sportif est maintenu, l'édition papier reste en pause. Crédit : Benoit Leroy

Les journalistes de la rédaction du journal L’Équipe sont en grève depuis plus de dix jours. Sans le savoir, le vendredi 8 janvier débutait la plus longue période de grève de l’histoire récente pour le quotidien sportif français.

La grande majorité des journalistes sont en grève contre le plan de suppression de l’emploi (PSE). Ce plan a été dévoilé en automne par la direction du groupe L’Équipe. Sur 350 employés au sein de la SAS de L’Équipe, 47 journalistes pourraient perdre leur emploi.

L’objectif de ce plan est de faire 5 millions d’euros d’économie, surtout dans un contexte de baisse radicale des ventes du journal papier et d’arrêt des compétitions sportives. Il faut aussi éviter 6 millions d’euros de pertes prévues en 2021.

180 signatures de soutien de sportifs du plus haut niveau

« Reviens vite, fais nous vivre de nouveau le sport, tous les sports, et continue de nous raconter, de me raconter ». La phrase est forte mais c’est le message de près de 180 sportifs du plus haut niveau, dans une lettre de soutien aux journalistes de L’Équipe.

Une figure du cyclisme français s’est également exprimée. Marc Madiot a pris l’initiative d’envoyer une lettre manuscrite à « Madame Amaury » (propriétaire du groupe éponyme auquel appartient le journal). Connu pour ses coups de gueule et ses encouragements incomparables, le directeur de l’équipe cycliste Groupama-FDJ interpelle le média par les sentiments : « Je connais les difficultés de la presse écrite mais je sais aussi que l’on gagne les matchs ou les courses en équipe […] Nous, nous avons besoin de VOTRE ÉQUIPE ».

D’autres sportifs de renom ont également apporté leur soutien aux journalistes à travers les réseaux sociaux. Twitter s’est enflammé pour cette cause.

Et si vous lisiez des articles sur le même thème ?