Lot. Un homme interpellé à Souillac suspecté d’avoir crevé 36 pneus

Lot. Un homme interpellé à Souillac suspecté d’avoir crevé 36 pneus

L'homme âgé de 63 ans a été placé en garde à vue/Getty Images,Animaflora
L'homme âgé de 63 ans a été placé en garde à vue/Getty Images,Animaflora

Après une longue enquête, les forces de l’ordre ont interpellé l’auteur présumé des crevaisons de pneus qu’a connu la commune depuis un mois. Le suspect est également accusé d’avoir envoyé des menaces de mort à l’encontre du maire de Souillac, Gilles Liébus.

Un homme a été arrêté par la gendarmerie, ce lundi 11 janvier, à Souillac, une petite commune dans le Lot. Il est accusé d’avoir envoyé des menaces de mort au maire de la ville, Gilles Liébus.

Mais, l’homme de 63 ans est également accusé d’avoir crevé pas moins de 36 pneus entre le 5 décembre et le 9 janvier, un préjudice estimé à 20 000€, selon le procureur de la République de Cahors, Frédéric Almendros.

Auteur des menaces, pas de poursuites à cause de son état psychiatrique

Les gendarmes de Gourdon avaient mis en place une patrouille depuis la mi-décembre pour essayer de prendre la main dans le sac, « le corbeau de Souillac ». Ce week-end, ce dispositif exceptionnel a porté ses fruits, car les forces de l’ordre ont pris en flagrant délis un habitant en train de crever des pneus.

Lors de son audition, le sexagénaire a avoué avoir écrit les menaces dont a été victime le maire de Souillac. Placé en garde à vue, son état psychiatrique, n’a pas permis des poursuites pénales. Il a donc été hospitalisé dans un centre adapté.

Et si vous lisiez des articles sur le même thème ?