Les principales mesures annoncées par Jean Castex ce 14 janvier

Les principales mesures annoncées par Jean Castex ce 14 janvier

Jean Castex doit annoncer un durcissement du confinement lors de sa conférence de presse. Crédit : Gouvernement
Jean Castex doit annoncer un durcissement du confinement lors de sa conférence de presse. Crédit : Gouvernement

Jean Castex a annoncé les prochaines mesures qui seront mises en places. Pas de confinement, mais un couvre feu dès 18 heures. La situation des étudiants enfin éclaircie. En voici les principales mesures.

Un durcissement des conditions d’entrées sur le territoire nationale, et ce dès lundi, avec un renforcement des contrôles au niveau des frontières. De plus, les personnes qui souhaitent rentrer sur le territoire, devront également s’engager sur l’honneur à s’isoler pendant sept jours. Un deuxième test PCR sera à refaire à l’issue de l’isolement.

Un couvre feu dès 18 heures, à partir de ce samedi, sur tout le territoire métropolitain, pour quinze jours minimum. Sauf exception, tous les commerces et les lieux publics devront être fermer dès 18 heures.

Pour le moment, l’Etat n’entrevoie pas de nouveau confinement. Cependant, si une dégradation forte venait à se présenter, ils n’excluent pas un troisième confinement.

Le fond de solidarité, un nouveau formulaire pour les aides sera disponible demain. Les aides seront versés dès le début de la semaine prochaine. Pour les entreprises utilisant la vente à emporter, elles ne seront plus obligées de déduire leurs revenus sur le chiffre d’affaires. Les ventes ne seront donc pas déductibles du fond de solidarité. Pour les entreprises qui perdent plus de 70% de leur chiffre d’affaires, l’indemnisation pourra atteindre les 200 000 euros. L’exonération des charges sociales se poursuit.

L’Etat prendra en charge 100% des salaires des secteurs fermés administrativement. Un situation qui demeurera tant que les restrictions resteront.

Dès fin février, les personnes de plus de 75 ans pourront se faire vacciner.

Les étudiants entrevoient un avenir

Les écoles resteront ouvertes, pour éviter le décrochage scolaire comme lors du premier confinement. Par contre, les protocoles sanitaires dans les cantines seront renforcés, les élèves d’une même classe devront manger ensemble, par exemple. De plus, les activités physiques dans le milieu scolaire seront suspendues. Le gouvernement a aussi pour objectif d’augmenter le nombre de tests à 300 000 élèves par semaine.

Au lycée, l’enseignement par demi-groupe est maintenu.

En ce qui concerne le supérieur, c’est une reprises échelonnées. Les premières années en université pourront revenir en présentiel, en demi-groupe toujours, pour les travaux dirigés (TD), dès le 25 janvier. Si la situation s’améliore, les étudiants de seconde année et plus, pourront, eux-aussi, retourner en classe. Par ailleurs, 20 000 étudiants tuteurs seront déployés pour accompagner les plus impactés par la situation.

Et si vous lisiez des articles sur le même thème ?