Une étude réalisée en Haute Garonne montre la dégradation de notre santé lors du confinement

Une étude réalisée en Haute Garonne montre la dégradation de notre santé lors du confinement

Le confinement a eu un fort impact sur la psychologie et la santé des Français, selon une étude réalisée en Haute-Garonne. - Crédit : Unsplash.
Le confinement a eu un fort impact sur la psychologie et la santé des Français, selon une étude réalisée en Haute-Garonne. - Crédit : Unsplash.

Une étude des services du CHU de Toulouse montre que le premier confinement a sérieusement impacté notre santé. Risques de problèmes cardiovasculaires, aggravation de la santé mentale… Les résultats ne sont pas positifs.

Une quarantaine de bénévoles issus du service d’épidémiologie du CHU de Toulouse, de l’Association de Cardiologie de Midi-Pyrénées et de l’Inserm se sont penchés sur les effets du premier confinement sur notre santé. L’enquête a été menée par le biais d’un questionnaire d’une heure, auquel ont répondu 536 habitants de Haute-Garonne, âgés de 50 à 89 ans. « L’objectif était de voir quelles répercussions le confinement pouvait avoir sur l’humeur et s’il pouvait y avoir des dégâts cardiovasculaires à plus ou moins long terme » explique le Dr Emilie Bérard, médecin-chercheuse épidémiologiste, dans la revue Preventive Medicine Reports.

L’isolement a eu un sérieux impact sur la santé

Après un mois et demi de confinement, une augmentation des risques cardiovasculaires apparaît chez 63 % des personnes interrogées. En cause : la baisse des activités sportives et la dégradation de l’alimentation. Les personnes vivant en zone urbaine, travaillant en télétravail ou en contact avec le public sont davantage concernées. Au niveau de la santé mentale, les symptômes de dépression ou d’anxiété sont présents chez 32 % des sujets.

Les réalisateurs de l’enquête veulent dresser un bilan d’études en avril prochain, un an après le début des questionnaires.

Et si vous lisiez des articles sur le même thème ?