International : Taïwan assouplit les restrictions américaines sur le bœuf et le porc

International : Taïwan assouplit les restrictions américaines sur le bœuf et le porc

verres george

Taiwan va assouplir les restrictions sur les importations de bœuf et de porc des Etats-Unis, a annoncé vendredi le président Tsai Ing-wen. Un effort pour aider à ouvrir la voie à un pacte commercial bilatéral. L’interdiction de certaines importations de bœuf et de porc américains a été l’un des principaux obstacles à un accord commercial entre les deux alliés.

« Cette décision est basée sur les intérêts économiques de notre pays et les objectifs stratégiques globaux de développement », a déclaré Monsieur Tsai lors d’une conférence de presse. « Je crois qu’avec la question du porc et du bœuf américains, si nous pouvons faire un pas crucial en avant, cela deviendra un début important pour une coopération économique complète entre Taïwan et les États-Unis ». Taïwan avait auparavant interdit toute la viande de porc américaine en raison de sa tolérance zéro pour la ractopamine, un additif controversé favorisant la viande maigre utilisé par les agriculteurs américains. Elle va maintenant établir une norme sur les résidus de ractopamine dans la viande de porc. Taïwan ouvrira également son marché au bœuf américain importé provenant de bovins de plus de 30 mois, auparavant interdit en raison de l’apparition antérieure de la maladie de la vache folle aux États-Unis.

Un effort pour aider à ouvrir la voie à un pacte commercial bilatéral

Un rapport du représentant américain au commerce (USTR) publié en 2019 a déclaré que les restrictions de l’île sur les importations de bœuf et de porc constituaient un obstacle majeur à l’intensification des liens commerciaux entre les deux parties. Le secrétaire d’État américain Mike Pompeo a salué la levée de l’interdiction sur le réseau social Twitter.

Et si vous lisiez des articles sur le même thème ?