Demain, mardi 1er septembre, ce sont 12.4 millions d’écoliers, collégiens et lycéens qui feront leur rentrée des classes ainsi que 866 000 enseignants. Port du masque, distanciation, récréation : voici une liste de toutes les informations à savoir pour que les élèves soient accueillis au mieux dans leur établissement scolaire.

« Réduire un maximum les contact entre adulte »

La tradition oblige en maternelle, les parents accompagnent toujours leur enfant en salle de classe pour le premier jour de rentrer.  » Le principe, c’est d’éviter au maximum les contacts entre adultes  » a mis en garde Jean-Michel Blanquer le ministre de l’éducation nationale, de la Jeunesse et des sports. Mais les parents pourront tout de même câliner leur enfant pour leur premier jour d’école. Le ministre a appelé les chefs d’établissement à faire preuve de pragmatisme durant cette période.

Masque obligatoire pour les collégiens et lycéens

Tous les lycéens et collégiens devront porter un masque au sein de leur établissement sous peine de se prendre un rappel au règlement intérieur et des sanctions internes. Plusieurs collectivités ont promis qu’elles en fourniraient gratuitement aux élèves. En primaire et maternelle le port du masque n’est pas imposé aux enfants, mais ils peuvent s’en équiper s’ils le souhaitent. Tous les enseignants devront eux porter des masques fournis par l’Éducation nationale. Les professeurs vulnérables ou en contact avec des personnes à risques pourront faire une demande de masque FFP2.

Masque obligatoire pendant la récréation pour les plus de 11 ans.

Dès la 6e, les élèves devront garder leurs masques pendant toute la récréation. En extérieur comme en classe, la distanciation des 1m50 doit être respectée dans la mesure du possible. À la cantine, les élèves devront garder le masque lors de tous déplacements. Le ministère a recommandé aux établissements « d’adapter les plages horaires et le nombre de services de manière à limiter le flux et la densité d’occupation. « 

Pas de masque pour les cours d’EPS

Le port du masque n’est pas possible lors des cours d’éducation physique. Il faudra en revanche une distanciation d’au moins deux mètres entre les élèves sauf lorsque la nature du sport pratiqué ne le permet pas  »

Réagir dans les 48 heures en cas de contamination

Si un enfant ou un personnel est symptomatique, des tests seront réalisés le plus tôt possible. L’objectif affiché par le ministère est d’être le plus réactif possible pour remonter la chaîne de contamination pour prendre des mesures d’isolement et réagir en moins de 48 heures pour tester toutes les personnes qui ont été en contact. Si une classe doit être fermée, ce sera le recteur et les autorités régionales de santé qui prendront les décisions.