La chancelière allemande Angela Merkel vient de congédier un membre de son gouvernement jugé proche de l’extrême droite.

C’est Christian Hirte, un secrétaire d’État du ministère de l’Économie et également commissaire du gouvernement pour les territoires de l’est du pays, qui a été congédié. Il s’était notamment félicité de l’élection de Thomas Kemmerich grâce aux voix coalisées du parti démocrate-chrétien CDU de Merkel et de ceux du parti d’extrême droite anti migrant Alternative pour l’Allemagne AFD. Après cette « coalition » la chancelière devait clarifier le positionnement de son parti vis-à-vis de l’extrême droite.

Cette affaire n’a pas fait que congédier Christian Hirte. Le chef de file des parlementaire, Mike Mohring, a annoncé ce vendredi qu’il quitterait ses fonctions en mai. Cette décision fait suite à une pression de sa direction nationale.