Une prestation XXL face aux Anglais, « Toto » s’est illustré comme une pointure à son poste. Initiateur du troisième essai français, il aura joué les 80 minutes du match. Mais peut-il prétendre à devenir l’un des meilleurs demis de mêlée au monde ?

Il a quelque chose d’atypique, l’enfant de Castelnau-Magnoac crève l’écran depuis plusieurs années maintenant. Antoine Dupont a encore prouvé ce week-end, qu’il devait être le titulaire indiscutable au poste de numéro 9 en équipe de France. Après un début timide, Dupont ne s’est pas laissé impressionner par ses adversaires, animateur dans le jeu offensif, ses passes après contact ont donné le tournis aux hommes d’Eddie Jones. Il n’y a pas qu’en attaque, que « Toto » donne des vertiges à ses adversaires, dans les dernières minutes du match de dimanche, son homologue Anglais Willi Heinz en a fait les frais, en prenant une décharge du Bigourdan.

Une force tranquille

Blessé depuis la Coupe du monde, son retour était attendu par les amateurs du ballon ovale. Ses pépins de dos ne l’ont pas empêché de revenir au plus haut niveau. Contre Gloucester, les Anglais se souviennent encore du match cauchemardesque face à la charnière Dupont-Ntamack. D’une force tranquille, Antoine Dupont est bien loin des caractères bien trempés que l’on voit à son poste. Il lui a longtemps était reproché de ne pas être un « gueulard » sur les pelouses. Mais « Toto » s’en moque, sans faire de bruit, il franchit les défenses adversaires à l’image de ce débordement face à l’Angleterre qui vaudra aux Bleus un troisième essai décisif. On retient principalement les franchissements, mais dans l’animation offensive, il éjecte les ballons vitesse grand V, un atout de plus pour désorganiser ses adversaires.

De fil en aiguille, il parcourt son chemin et devient l’un des cadres de l’équipe de France et de son club le Stade Toulousain.

Vers un patron de la mêlée ?

Il est encore trop tôt pour en savoir plus sur son avenir, mais en tout cas en Top 14 et en équipe de France, il est déjà un cadre. Antoine Dupont fait partie de ses joueurs que n’importe quel entraîneur souhaiterait avoir dans son effectif. Galthié l’affirme dans le journal l’Equipe : « je vous le dit tout net, je suis très enthousiaste. Pour moi, la titularisation d’Antoine Dupont s’impose. Il prouve depuis deux saisons qu’il est au-dessus du lot sur le plan physique.  Chaque fois qu’il met les mains sur le ballon, l’équipe adverse est en danger ». Le XV de France touche du bois pour que ce joueur aux multiples facettes ne se blesse pas à nouveau.

Dans les sillages de plusieurs grands demis de mêlée français, « Toto » pourra peut-être prétendre à devenir l’un des meilleurs demis de mêlée dans son style.