Arrivé en janvier 2019 au club toulousain pour renforcer une défense instable, l’international nippon retourne finalement, un an après, jouer dans son pays.

Il ne se sera jamais adapté. Malgré le parcours qu’on lui connaît, Alain Casanova a finalement eu raison sur ce point :  » Gen Shoji arrivait d’un championnat plutôt facile au Japon. Maintenant, il dispute des matchs de niveau international tous les week-ends, ça n’a rien d’évident pour lui ».

Après 19 matches de Ligue 1 Conforoma et une blessure aux ischio-jambiers à la mi-août, Gen Shoji quitte l’Hexagone pour retourner au Japon où le mercato ne finit qu’en mars.

https://twitter.com/ToulouseFC/status/1224317259256160257

Le Samuraï Blue aux 18 sélections était arrivé au mercato hivernal de l’année dernière en provenance du Kashima Antlers.
Un an après, il vient de signer avec un autre club de J.League 1, le Gamba Osaka.

Pour l’instant, et malgré l’officialisation du transfert, le TFC n’a communiqué aucun montant pour celui qui avait été recruté 3 millions d’euros pour un contrat allant jusqu’en 2022.

Avec seulement 45 minutes de jeu en 7 mois, le défenseur central aurait, selon lesviolets.com, fait savoir au vestiaire son mal-être en France et aurait lui même demandé à partir.