Devenir agent immobilier peut se faire de plusieurs manières, la voie la plus classique étant de faire des études dans le domaine de l’immobilier. De nombreux BTS immobiliers sont proposés, dont 5 à Toulouse. Mais il existe d’autres moyens comme nous le raconte Delphine, 26 ans, employée dans une banque en tant que conseillère client.  

Le statut

Elle a décidé, par curiosité, de se lancer en tant qu’agent immobilier indépendant. Pour cela elle a tout d’abord contacté des agences pour leur proposer de devenir mandataires immobiliers. Ce statut lui permet de travailler avec eux, tout en étant indépendante. Elle a ensuite entrepris des démarches pour s’enregistrer en tant que micro entreprise. Pour trouver des clients, elle a dû se débrouiller avec les réseaux sociaux, faire des flyers et des cartes de visite. Il n’est pas possible de profiter du carnet d’adresses des agences, même celles que l’on représente.  

Des ventes plus avantageuses pour les clients 

En ce qui concerne les ventes, les clients peuvent bénéficier d’avantages. Quand une agence immobilière enregistre 10 % de frais, un mandataire lui se situera en moyenne autour de 7 %. L’agent immobilier touchera 20 % de cette somme. Pour les détails administratifs, les agences proposent des services entre 10 et 250 euros selon les besoins de l’agent indépendant. Ce système lui permet d’assurer un revenu en parallèle de son métier à la banque. Mais aussi de toucher au milieu de l’immobilier qui est pour elle le milieu dans lequel elle aurait rêvé de travailler.