Donald Trump a annoncé son plan pour une paix israélo-palestienne. Dévoilé ce mardi, le plein pouvoir donné au Premier ministre Benjamin Netanyahou fait débat. À Toulouse, le collectif « Palestine Vaincra » se mobilise contre cette annonce. 

« C’est un scandale et une offensive contre les droits des Palestiniens », affirme Tom Martin, membre du collectif. Une chose est sure, les Palestiniens n’accepteront pas le plan établi par Donald Trump, « l’enjeu aujourd’hui, c’est de soutenir ces habitants, qui vont faire face à une attaque d’une envergure jamais connue ». Le président américain propose une solution dans un problème ingérable depuis plusieurs siècles. « Donald Trump joue sur la provocation depuis le début », explique le jeune militant. Les USA jouent avec les nerfs des Palestiniens, mais aussi des collectifs en France. D’autant plus qu’aujourd’hui, les Américains oublient des dizaines d’accords conclus entre les Nations unies depuis les négociations d’Oslo en 1995. 

La France salue les efforts de Trump 

Du côté Français, le Quai d’Orsay salue la prise de parole et l’accord entre les deux nations. Les militants pro-Palestine ne sont pas surpris par cette initiative « ça n’a rien de surprenant, on sait que l’Union européenne est du côté d’Israël ». Aujourd’hui, les collectifs comme « Palestine Vaincra » veulent un rassemblement populaire, « la meilleure réponse, c’est la prise de conscience chez les Français, on ne peut pas faire mieux que manifester pour la Palestine, globalement les gens sont choqués par ces attaques » affirme Tom Martin.

Que font les collectifs Toulousains? 

Loin des conflits de Gaza, les collectifs se mobilisent du côté de Toulouse. Place du Capitole, « Palestine Vaincra » appelle à boycotter le gouvernement d’Israël, « on a déjà fait des rassemblements, on va continuer dans ce sens-là, avec les manifestations intersyndicales, on distribue des tracts, mais notre collectif fait des actions toute l’année ». 

Aujourd’hui, une première roquette a été tirée en Palestine.