C’était il y a tout juste un an, le 6 janvier 2019, une cinquantaine de gilets jaunes s’étaient introduits dans le parking de l’aéroport de Tavaux dans le Jura. La justice vient de rendre son délibéré.

Deux mois après le début du mouvement des gilets jaunes, certains manifestants avaient faire parler d’eux dans le nord-est de la France. Cinquante individus s’étaient introduits dans l’enceinte de l’aéroport, sur le parking. Huit gilets jaunes ont eu rendez-vous avec la justice hier.

Des peines de prison ferme ont été demandé pour les personnes qui ont un casier judiciaire. À la mi-journée, le juge a rendu son verdict : les peines vont d’une relaxe à deux mois de prison ferme. Ils ont dix jours pour faire appel.